LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jean-Pierre Chevènement, 2000

La souveraineté est-elle une affaire d’Etat ?

33 min
À retrouver dans l'émission

Avec Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre, auteur de "Passion de la France" (Robert Laffont, février 2019).

Jean-Pierre Chevènement, 2000
Jean-Pierre Chevènement, 2000 Crédits : Unkel/ullstein - Getty

À 80 ans, Jean-Pierre Chevènement relit un demi-siècle de vie politique à travers textes et discours compilés dans un ouvrage-somme, Passion de la France  (Robert Laffont, février 2019, collection "Bouquins"). Dans cet ouvragé divisé en grande thématiques, on apprend beaucoup : sur lui d'abord, les valeurs républicaines qu'il a défendues et son action aux responsabilités, mais aussi sur nous, puisqu’à travers ses engagements dans l’histoire, il revisite la Maison France et les arcanes de la Ve République.

Pour moi, il y a toujours un idéal républicain exigeant qui implique d'être bien compris.

Né en 1939 de parents instituteurs, Jean-Pierre Chevènement trouve les racines de son engagement politique dans son enfance. La Seconde Guerre mondiale constitue ainsi pour lui un traumatisme fondateur.

Pour autant, au-delà des éléments biographiques, "Passion de la France" donne aussi à voir une certaine vision politique à travers le parcours de cet acteur majeur de la vie politique française des cinquante dernières années, figure du souverainisme de gauche. À l'approche des élection européennes, prévues le 26 mai 2019, Jean-Pierre Chevènement donne sa vision du destin européen et formule des propositions sur les politiques à mener :

Je pense qu’un redressement est nécessaire. Tout reste à faire. Le travail ne peut pas en rester là. Il y a un rythme européen qui est beaucoup trop lent.

Celui qui a démissionné par trois reprises de ses différents postes de ministre au sein des gouvernements socialistes, et qui a rompu ses liens avec le Parti Socialiste en 1993 à la suite du traité de Maastricht, se confie aussi sur l'importance de la colère comme motivation dans son parcours : 

Cette indignation pour moi reste intacte. Je me sens comptable de l’engagement que j’ai pris vis-à-vis des militants et des citoyens.

Extraits sonores :

  • Discours de François Mitterrand, au congrès d'Epinay en 1971
  • Le secrétaire d'Etat Laurent Nunez à propos des manifestations du 16 mars.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......