LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Louis Lumière à la Sorbonne en 1935

Le cinéma dit-il toujours la vérité ?

36 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion de la première édition du Forum "Les idées claires" ouvrant la Fête de la science 2018, Olivia Gesbert rencontrait le cinéaste Eric Rochant dans le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne. Retransmission de cette rencontre, entre "fake news", cinéma et complot.

Louis Lumière à la Sorbonne en 1935
Louis Lumière à la Sorbonne en 1935 Crédits : Keystone-France - AFP

Qu’on parle de fake news ou d'"infox", on pourrait d’abord s’interroger sur notre besoin d’un mot nouveau pour nommer une réalité que Donald Trump n’a pas inventée, un mot tout juste popularisé à l’ère d’internet et des réseaux sociaux. 

Dans son sillage, les mots de post-vérité et de fact-checking, et, en embuscade, l’ombre du complot.

Le mensonge, le trucage des faits, la conspiration, la "Fabrique de l’opinion" ... Autant de  matière pour le cinéma, d'Orson Welles - avec Citizen Kane (1946) - à Stanley Kubrick, en passant par David Lynch ou Oliver Stone.

La nouveauté aujourd'hui, c’est que chacun peut se faire son film et le diffuser à grande échelle via les réseaux. Aujourd'hui, la crédibilité et l’autorité des journalistes, des politiques, des scientifiques, sont remises en cause.

Avec le cinéaste Eric Rochant, réalisateur de longs métrages comme Un Monde sans pitié (1989), Les Patriotes (1994), Moebius (2013), du documentaire Traders (2001) et de la série française Le Bureau des légendes, un bureau du département de la direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE), dont la saison 4 débutera le 22 octobre 2018 sur Canal .

La question de la vérité est une question qu’il faut déconnecter de la question de la réalité.          
(Eric Rochant)

Une certaine écriture qui consiste à inscrire les histoires qu’on raconte, dans le registre de la fiction, dans le monde qui nous entoure en vrai. C’est ça, le réalisme          
(Eric Rochant)

Pour un cinéma qui remet en cause un certain nombre d’idées pré-conçues. Un cinéma réaliste.          
(Eric Rochant)

La fake news ne peut proliférer que sur la base d’une réelle suspicion envers le journalisme tel qu’on le connaissait, envers ceux qui sont là pour dire la vérité face à un pouvoir qui a tendance à vouloir la travestir.        
(Eric Rochant)

Cliquez ici pour écouter la première partie de l'émission : "Arthur Nauzyciel, à couper le souffle !"

Intervenants
  • Réalisateur, scénariste, producteur, créateur de la série Le Bureau des Légendes.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......