LE DIRECT
Détail de l'ouvrage d'un des chefs de file du culturalisme, Ralph Linton

Le culturalisme en procès

32 min
À retrouver dans l'émission

Pourquoi le culturalisme pose-t-il problème ? Rejeter le culturalisme est-ce faire preuve de politiquement correct ?

Détail de l'ouvrage d'un des chefs de file du culturalisme, Ralph Linton
Détail de l'ouvrage d'un des chefs de file du culturalisme, Ralph Linton Crédits : Dunold

« Les individus ne sont pas assignables à une culture unique » Jean-Loup Amselle

Selon certains chercheurs, ce débat aurait quarante ans, selon d’autres il existerait depuis qu’on s’intéresse aux sciences humaines. En France, ce débat est vif depuis une quinzaine d’années. On l’a vu réémerger en 2010 au moment de la parution du livre de Hugues Lagrange sur « Le déni des cultures », dans lequel le sociologue défendait l’idée que la mauvaise intégration des jeunes des cités n’avait pas que des raisons économiques, mais aussi des causes culturelles comme la famille, la religion ou les valeurs. La dispute a ressurgi avec la controverse déclenchée par les propos de l’écrivain et chroniqueur algérien Kamel Daoud sur les agressions de Cologne.

Dans les prises de position enflammées, une même ligne de partage s’est creusée entre d’un côté ceux qui soutiennent l’écrivain pour sa lecture éclairée de la culture arabo-musulmane qui serait contraire aux droits de la femme, et ceux qui lui reprochent de véhiculer une vision culturaliste de la violence sexuelle, de faire à tort de l’Occident le continent de l’émancipation réussie des femmes.

Au cœur de cette opposition : la culture. D’un côté les tenants du choc des cultures, de l’autre ses détracteurs. La Grande table ouvre le débat sur le culturalisme avec l’anthropologue Jean-Loup Amselle, Directeur d'études à l'EHESS et auteur de « L'Ethnicisation de la France » paru aux éditions Lignes en 2011 et réédité en 2015. Il dialogue avec le professeur de sociologie à l'université Paris-Diderot, Membre de l'Académie des technologies, Gérald Bronner.

« D’un autre côté, il me semblerait saugrenu de nier l’influence de notre environnement social sur le fait d’endosser un certain nombre de valeurs. » Gérald Bronner

Retrouvez ici la première partie de la Grande table au sujet de la place des femmes dans l’univers de la création musicale en compagnie des deux compositrices Graciane Finzi et Béatrice Thiriet.

Intervenants
  • anthropologue et professeur à l'EHESS
  • professeur de sociologie à l'université de Paris, membre de l'Académie des technologies et membre de l'Académie nationale de médecine
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......