LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le pardon est-il une valeur démodée ?

34 min
À retrouver dans l'émission

La fin de la Seconde Guerre mondiale et la découverte de l’ampleur du génocide organisé par le régime nazi provoque dès 1945 l’irruption du thème du pardon dans les relations internationales, dans l’histoire de la justice ou des Droits de l’Homme. Le pardon est devenu une référence, une source d'inspiration : les commissions de réconciliation, les gestes de repentance du côté des gouvernants comme dans les Églises, le devoir de mémoire pour exorciser l’oubli. On ne semble plus considérer comme jadis que le pardon soit une référence essentiellement religieuse, il a pris toute sa place dans notre répertoire politique : Nelson Mandela est bien devenu une figure de référence par la réconciliation qu'il a mise en avant en 1992.

Pour en discuter, Caroline Broué reçoit le philosophe et académicien, Jean-Luc Marion. Il est professeur émérite à l’université Paris-Sorbonne et professeur à l’université de Chicago.

Il a récemment publié Certitudes négatives (Grasset, 2010) ouvrage dans lequel il développe, entre autres choses, sa philosophie de la donation et du don. Il vient de publier en mars 2013, Sur la pensée passive de Descartes (PUF)et un livre d'entretien La rigueur des choses (Flammarion). Son ouvrage Courbet et la peinture à l'oeil (Flammarion) paraîtra en février 2014.

Avec Antoine Mercier et Myriam Marzouki , agrégée de philosophie et metteure en scène.

Jean-Luc Marion
Jean-Luc Marion Crédits : CB - Radio France

Jean-Luc MARION : « Le pardon entendu au sens de la réconciliation de Mandela est un thème assez classique en politique depuis la clémence d’Auguste. Le pardon peut être lu comme une décision politique : celle de rompre avec la revanche voire la vengeance. »

« Le pardon est parfois la seule voie politique réaliste. »

Dans les Idées au quotidien , Raphaël Bourgois nous rend compte de la "Papamania" qui entoure le pape François. A lire : La Revue des deux mondes de décembre.

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Écoutez ou réécoutez la première partie de La Grande Table , en cliquant ici.

Intervenants
  • Metteure en scène, directrice artistique de la Compagnie du dernier soir.
  • professeur à l'université de Chicago, professeur émérite de l'université Paris-Sorbonne, membre de l'Académie française
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......