LE DIRECT

Les associations doivent-elles se substituer à l'Etat en matière de lutte contre la pauvreté?

34 min
À retrouver dans l'émission

Le sociologue Nicolas Duvoux s'interroge avec l'historienne Sylvie Laurent sur la pertinence du modèle américain fondé sur l'investissement de la société civile et des individus dans la lutte contre la pauvreté. L'Etat peut-il laisser plus de place aux formes d'auto-organisations des communautés sans se désengager de son rôle protecteur? La philanthropie est-elle l'émanation spontanée de la société civile?

American Dream
American Dream Crédits : Sinnceer

Nicolas Duvoux a été à Boston pour enquêter sur la réalité de certains discours des sociologues qui trouvaient des solutions aux Etats-Unis à la constatation d'un décalage, en France, entre les problèmes sociaux et les réponses apportées par l'Etat. Il se demande ainsi dans Les oubliés du rêve américain : philanthropie, Etat et pauvreté urbaine aux Etats-Unis (PUF) si toute solution sociale doit venir de la base, des gens eux-mêmes, pour leur assurer un sentiment de dignité, de reconnaissance et de participation. Comment l'action sociale peut-elle porter l'image que les groupes se font d'eux-mêmes? Comment aider les individus sans les appréhender seulement comme des personnes défaillantes, seulement à travers ce qui leur manque? La gestion par le bas de la pauvreté, par des programmes qui mettent les populations en situation de responsabilité peut-elle assurer une redistribution égalitaire des reesources?

Nicolas Duvoux : "Il faudrait laisser plus de place à l'émergence d'auto-organisations dans la société."

"Le privé assure une forme de redistribution beaucoup plus inégalitaire, n'a pas la capacité d'organiser la redistribution d'une manière correspondant aux besoins."

Sylvie Laurent : "Bien souvent, les pauvres sont des êtres démunis matériellement mais aussi démunis dans les discours des autres de la volonté, du désir, de l'éthique du travail..."

Son diffusé, choix de l'invité :

John Boutté, Trémé - Theme Song

Lisez ici le rapport des Etats généraux du travail social.

Retrouvez ici la première partie avec la cantatrice Felicity Lott pour son récital au musée d'Orsay.

Intervenants
  • professeur de sociologie à l'université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, chercheur au Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA-LabTop), spécialiste des questions de pauvreté, d’inégalités sociales et des politiques publiques
  • américaniste, professeur à Harvard, Stanford et Sciences Po.
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......