LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Quelques mères membres de la "brigade des mères" à Sevran (avril 2016)

Les « daronnes », dernier rempart contre la radicalisation ?

34 min
À retrouver dans l'émission

Notre invitée est Bouchera Azzouz, ex-secrétaire générale du mouvement Ni putes ni soumises, qui publie « Fille de daronne et fière de l'être », dans lequel elle met à l'honneur sa mère, incarnation du féminisme populaire qu'elle défend et qui l'a fait revenir d'une période de radicalité religieuse.

Quelques mères membres de la "brigade des mères" à Sevran (avril 2016)
Quelques mères membres de la "brigade des mères" à Sevran (avril 2016) Crédits : LE PARISIEN / Sterle - Maxppp

Bouchera Azzouz est documentariste et militante féministe. Elle a été secrétaire générale du mouvement Ni putes ni soumises de sa naissance en 2007 et jusqu’en 2009, année où elle quitte l’association pour cause de divergences. Elle est aujourd’hui présidente de l’association les Ateliers du féminisme populaire, qu’elle a fondée.

Elle publie aujourd’hui Fille de daronne et fière de l'être (Plon, sorti le 12 mai 2016), un ouvrage dans lequel elle se raconte, et raconte sa mère. Franco-marocaine ayant grandie à Bobigny, elle confie ses doutes identitaires, une période de radicalité religieuse et la façon dont le lien à sa mère l’en a finalement sortie. Mettre en valeur l’histoire des parents, c’est selon elle apporter une réponse aux problèmes d’identification qui se posent aujourd’hui pour les enfants des quartiers.

En 2015, Bouchera Azzouz avait réalisé avec Marion Stalens le documentaire Nos mères, nos daronnes, dans lequel elle abordait déjà certaines de ces questions. Sa mère, fil rouge du film, était montrée dans son intimité avec ses amies de toujours, mettant ainsi en exergue ce qu’elle appelle un « féminisme populaire ». Bouchera Azzouz défend un féminisme de combat, un féminisme du quotidien ancré dans les problématiques sociales.

Pour discuter avec elle, la journaliste Charlotte Bienaimé est également avec nous en studio. Elle a notamment produit les deux séries d'émissions intitulées "Nassawiyat" (à écouter ici), portant sur les nouvelles féministes dans le monde arabe et en France, diffusées sur France Culture durant les étés 2014 et 2015. Elle est également l’auteure de Féministes du monde arabe (Arènes, janvier 2016).

Son diffusé :

  • "Ya mama (pour toutes les mères)", Wallen

___

(Ré)écoutez ici la première partie de l'émission, avec la romancière Nancy Huston, pour son dernier roman, Le club des miracles relatifs (Actes Sud, avril 2016).

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......