LE DIRECT
" Il n’y a jamais eu de société dans l’histoire où les gens ont passé autant de temps à remplir des formulaires !" explique l'anthropologue David Graeber. Edward Norton dans Fight Club

Les "jobs à la con" sont partout (et c’est à ça qu’on les reconnaît…)

33 min
À retrouver dans l'émission

"Mon travail a-t-il un sens?" Cette question de plus en plus courante cristallise le malaise croissant d'une société où le travail perd en valeur et où se multiplient les "jobs à la con". Pour en parler, l'anthropologue David Graeber.

" Il n’y a jamais eu de société dans l’histoire où les gens ont passé autant de temps à remplir des formulaires !" explique l'anthropologue David Graeber. Edward Norton dans Fight Club
" Il n’y a jamais eu de société dans l’histoire où les gens ont passé autant de temps à remplir des formulaires !" explique l'anthropologue David Graeber. Edward Norton dans Fight Club Crédits : Splendor Films

En 2013, dans un article paru dans le magazine Strike, David Graeber nous alertait sur la multiplication des « Job à la con », ces emplois rémunérés inutiles, superflus et néfastes, au point que même les salariés qui les occupent ne parviennent pas à en justifier l’existence, en particulier lorsqu’on les compare à des professions comme celles du professeur ou de l’infirmière, moins bien payés en dépit de leur importance.

David Graeber avait ouvert sans le savoir les vannes d’un malaise de plus en plus présent dans le monde du travail.

Devenu viral, son article a provoqué une pluie de réactions mondiales et un abondant courrier des lecteurs dont il tire aujourd’hui un livre, Bullshit Jobs (Les Liens qui Libèrent, 2018), une analyse étayée de nombreux témoignages qui soulèvent tous la même question : A quoi bon ? A quoi je sers ?  Pour quoi faire ?

Anthropologue militant, Pilier du Mouvement « Occupy Wall Street », formé à l’Université de Chicago, passé par Yale, David Graeber enseigne aujourd’hui à la prestigieuse London School of Economics.

Une des choses qui m'a le plus impressionné, c'est de voir à quel point les gens étaient malheureux. (...) Ils veulent avoir un effet sur le monde qui les entoure. Si on leur enlève ça, ils s'étiolent et meurent.      
(David Graeber)

Les "porte-flingue", c'est une catégorie que j'ai dû créer moi-même. Ce sont des vendeurs de télémarketing, des avocats d'affaire... ils font quelque chose, mais ils pensent que toute leur industrie ne devrait pas exister.      
(David Graeber)

Si vous réduisiez le temps de travail à quinze heures par semaine, il y en aurait pour tout le monde.      
(David Graeber)

Extraits sonores : 

Bibliographie

"Bullshit Jobs" (David Graeber, 2018)

Bullshit JobsDavid GraeberLes liens qui Libèrent, 2018

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......