LE DIRECT

Les juges, entre légitimité et légalité ?

34 min
À retrouver dans l'émission

Le magistrat Serge Portelli est aujourd'hui l'invité de la Grande Table. Il fait paraître chez Grasset un essai co-écrit avec Marine Chanel, La vie après la peine . Ce livre pose la question du sens et de l'efficacité de la peine carcérale.

Serge Portelli est magistrat, président de chambre près la Cour d'appel de Versailles et enseignant. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la délinquance, la politique, la torture, la maltraitance des enfants et la justice. On lui doit notamment Pourquoi la torture ? (Vrin, 2011), Récidivistes : chroniques de l'humanité ordinaire (Grasset, 2008), Traité de démagogie appliquée : Sarkozy, la récidive et nous (Michalon, 2006), et Juger (Editions de l’Atelier, 2011).

Le philosophe Mathieu Potte-Bonneville viendra interroger Serge Portelli sur les enseignements dégagés par La vie après la peine.

Serge Portelli
Serge Portelli Crédits : THB - Radio France

Donner la parole à des gens qui ne l'ont presque jamais. Ce n'est pas parce que s'accumulent des rapports et des rapports que l'on sait ce qui se passe dans les prisons. Avec Marine Chanel, on a essayé d'aller sur un versant inexploré. La seule chose qui intéresse l'opinion publique, c'est "est-ce qu'ils récidivent ou pas ?". Mais je pense qu'il faut s'intéresser à l'autre versant.

C'est en lisant les nouvelles recherches sur la "désistance" que j'ai mieux compris quelles devaient être les missions de la justice pénale. Il faut être attentif à des réalités qui ne peuvent être énoncées que par les intéressés. D'où l'intérêt de les écouter.

Théoriquement, la prison est là pour réinsérer. Le constat est que, dans l'immense majorité des cas, la prison échoue dans cette mission. On sort de prison avec des handicaps. On le sait, mais on ne veut pas le voir. Vous avez tout un tas de gens qui vous disent que la prison est extraordinaire, sans savoir ce qu'elle est. Il faut se poser la question : qu'est-ce que la prison produit ?

Ce que je constate aujourd'hui dans le débat public, c'est que le discours sur la prison est un discours instinctif. L'opinion publique n'a pas envie d'entendre des choses trop compliquées sur la prison. Et le discours public est extrêment simplificateur. C'est un discours catastrophique, contre lequel peu de gens s'élèvent.

Dans sa chronique Les Idées au Quotidien , Raphaël Bourgois nous propose de faire l'histoire du climat pour agir, en résonance avec le dernier numéro de la revue Sciences Humaines, qui titre "Le climat fait-il l'histoire ?".

Écoutez ou réécoutez la première partie de La Grande Table avec l'écrivain Jean-Christophe Rufin en cliquant ici.

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......