LE DIRECT
Les réseaux sociaux ont-ils tué le dialogue ?
Épisode 1 :

Les réseaux sociaux ont-ils tué le dialogue ?

33 min
À retrouver dans l'émission

Les réseaux sociaux ont-ils mis fin au débat démocratique, ou vont-ils permettre son renouvellement ? Pour en parler, la philosophe Marilyn Maeso, qui fait paraître "Les conspirateurs du silence" , et Laurence de Cock, qui co-dirige "Les éditocrates 2. Le cauchemar continue".

Les réseaux sociaux ont-ils tué le dialogue ?
Les réseaux sociaux ont-ils tué le dialogue ? Crédits : ARUN SANKAR / AFP - AFP

Une réflexion sur l’état du débat d’idées en deux volets : Demain, où sont les nouveaux clivages ? Aujourd’hui : Les réseaux sociaux ont-ils tué le débat ? Grands déballages, règlements de compte ou invectives, entre personnalités qualifiées ou anonymes, les réseaux sont-ils encore un espace d’information et de discussion citoyen ? 

Twitter confère une valeur numérique aux individus, les met en concurrence. C'est délétère, car on devient les éléments d'une marchandisation de l'intellect, faisant de nous des agents du capitalisme cognitif." Laurence de Cock 

L’historienne Laurence de Cock, co-auteure de « Les éditocrates 2 : le cauchemar continue » (La découverte, avril 2018) pointe un conformisme imposé à la verticale et un débat réduit à l’état de bavardage à cause d’une poignée de commentateurs professionnels qui monopolise parole et espace du débat public.

Twitter, parmi tous les réseaux sociaux, favorise des tendances mais ne les invente pas. Il a toujours été plus facile de polémiquer que d'accepter le désaccord. Ce dispositif permet juste à ces tendances de se réaliser." Marylin Maeso 

Et la philosophe Marylin Maeso, auteure des « Conspirateurs du silence » aux éditions de l’Observatoire, qui revient sur ce « jeu du silence » auquel se prêtent médias et réseaux sociaux. Un univers où les procès d’intention ont pris le pas sur la conversation… 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Twitter n'est pas un espace d'interaction réelle. Il ne permet pas de développer un argumentaire circonstancié et complexe, et à l'inverse de prendre le temps d'écouter l'autre dans le foisonnement de sa pensée." Laurence de Cock

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......