LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'excellence à l'Université. / A Table !

1h24
À retrouver dans l'émission

1ère partie : L'excellence à l'Université.
Après Marseille et Lille et avant Rennes et Bordeaux, c’est à Strasbourg que France Culture a posé ses micros pour poursuivre son inventaire avant élections à travers la France.

La Grande table, 1ère partie
La Grande table, 1ère partie Crédits : Radio France

Pour cette Grande Table alsacienne, c’est vers l’excellence que nous allons tourner notre regard. Dans cette ville universitaire où se côtoient des étudiants venus de tous horizons et où les grandes écoles travaillent au rapprochement avec les universités, nous poserons les questions des filières d’excellence à la française.

En France c’est bien connu, les meilleurs élèves vont dans les grandes écoles. C’est là qu’est formée l’élite de demain, c’est là que l’on parle d’excellence. Mais depuis quelques années, en particulier pour affronter la compétition internationale qui fait rage dans l’enseignement supérieur, le pays a décidé de créer des initiatives, des pôles d’excellence en regroupant universités et grandes écoles. En la matière, Strasbourg fait figure de première : elle est le premier établissement non parisien du classement de Shanghai, le seul corps français à revendiquer deux prix Nobel vivants et fut d’ailleurs une des premières villes, avec Paris et Bordeaux, à être choisie pour les fameuses initiatives d’excellence, IDEX.

Vendredi 3 février le gouvernement a désigné les cinq nouveaux projets qui viennent s’ajouter aux trois choisis en juillet 2011. Cette opération d’envergure s’inscrit dans le cadre du Grand Emprunt lancé en 2009, qui devrait générer l’émergence de huit super universités capables d’être visibles à l’international et d’attirer les meilleurs talents.

Oui mais est-ce une bonne chance ? Pourquoi vouloir l’excellence à tout prix ? De quelle excellence veut-on ? Pour répondre à ces questions, un trio ad hoc a été constitué pour l’occasion.

Avec : Alain BERETZ, professeur de pharmacologie et président de l’Université de Strasbourg.

Sylvain SCHIRMANN, historien et directeur de l’IEP de Strasbourg.

Jean-Marie LEHN, Prix Nobel de chimie en 1987, directeur du laboratoire de chimie supramoléculaire de l’Universitaire de France et professeur honoraire au Collège de France.

2ème partie : A Table !

la Grande table 2ème partie
la Grande table 2ème partie Crédits : Radio France

« Vous inviter à une dégustation et à un déjeuner », on ne pouvait mieux dire puisque cette émission est en direct de Strasbourg et que c’est à une Grande Table, gastronomique pour l’occasion, que nous vous invitons, et ceci en compagnie de trois fins gourmets, chefs des plus hauts lieux culinaires de la région. Le premier est une maison sublime au centre de Strasbourg, au pied de la cathédrale. C’est un endroit mythique considéré comme la plus belle maison de la ville : une demeure de trois étages, vieille de 300 ans, avec ses vieilles sculptures en bois, ses fresques murales peintes par Léo Schnug, ses escaliers à vis et ses vitraux faits en culs de bouteilles. La maison Kammerzell est devenue monument historique en 1929 et est restée célèbre pour son charme et sa cuisine alsacienne unique.

Le second lieu est une magnifique demeure construite en 1921 à trente kilomètres de Strasbourg, dans la cité médiévale d’Obernai au pied du Mont Sainte-Odile. Le chef est membre des Grandes Tables du Monde qui allient tradition et qualité et il bénéficie de deux étoiles Michelin.

Hubert LEPINE, Guy-Pierre BAUMANN et Nicolas STAMM.
Hubert LEPINE, Guy-Pierre BAUMANN et Nicolas STAMM. Crédits : Ségolène Dargnies - Radio France

Guy-Pierre BAUMANN , est passé dans les cuisines de Maxim’s et du Lutetia, du Ritz, du Paul Lasserre, il a repris la fameuse maison Kammerzell en 1987 et en 1999 il a fait appel à un jeune chef pour prendre la tête de la brigade, il s’agit d’Hubert Lepine.

Hubert LEPINE , a travaillé à Londres, au Luxembourg, au Fouquet’s où il était chef poissonnier. Il officie désormais à la maison Kammerzell.

Nicolas STAMM , formé à l’école hôtelière de Strasbourg, en 2000 il crée, avec son complice Serge Schaal, le restaurant « La Fourchette des ducs » à Obernai et qui a reçu deux étoiles Michelin.

Archives diffusées :

  • Ambiance de cuisine à la Maison Kammerzell.
Hubert Lépine et Guy-Pierre Baumann
Hubert Lépine et Guy-Pierre Baumann Crédits : Radio France
Nicolas Stamm
Nicolas Stamm Crédits : Radio France
  • Roland OBERLE "Le pays d'ici" (France Inter) par Yves AUMONT 17/10/96.

  • Lecture d'un texte de Robert COURTINE Un Gourmand à Paris , le 28/02/59 RTF.

  • Alain BASHUNG, "Slow Food".

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......