LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'Union Européenne doit-elle financer la science ?

34 min
À retrouver dans l'émission

Le mathématicien Jean-Pierre Bourguignon , Président du Conseil européen de la recherche (ERC), est l'invité de la Grande Table. Il a été pendant 19 ans directeur de l'Institut des Hautes Etudes Scientifiques (IHES) avant de prendre ses fonctions à la tête de l'ERC en janvier dernier. Le Conseil européen de la recherche a été fondé en 2007. C'est une agence de financement des projets de recherche.

Sylvestre Huet , journaliste scientifique au journal Libération , sera aux côtés de Caroline Broué et Antoine Mercier pour interroger Jean-Pierre Bourguignon .

L'ouvrage du physicien Sébastien Balibar, Chercheur au quotidien (Seuil, janvier 2014), fournit une excellente entrée en matière. "Je décide de demander un contrat à l'European Research Council , une organisation qui soutient les initiatives d'excellence en Europe. Mais cela promet d'être un exercice redoutable."

Jean-Pierre Bourguignon et Sylvestre Huet
Jean-Pierre Bourguignon et Sylvestre Huet Crédits : THB - Radio France

J'ai connu l'ERC de l'intérieur. J'ai été président d'un comité de sélection à la naissance de l'ERC. J'ai pu voir l'engagement et l'angoisse des candidats. Je garde de cette période un excellent souvenir. On a vu penser devant nous de la science de très haut niveau, chez des très jeunes.

L'Europe jusqu'à maintenant a rarement financé les institutions ex nihilo et a favorisé les grandes infrastructures.

Le pari de l'ERC est de ne pas faire de politique scientifique. Nous tenons à laisser la porte ouverte aux projets des chercheurs ; nous tenons à ce qu'ils puissent développer les projets les plus ambitieux possibles. La politique de l'ERC est de faire confiance aux chercheurs.

Aujourd'hui, dans sa chronique Les Idées du Monde, Delphine Veaudor nous parle d'un projet de fusion-acquisition entre le Canada et les Etats-Unis. L'idée a de quoi surprendre.

Cette idée d'une méga-fusion n'est pas un canular mais une proposition avancée par une journaliste économique du nom de Diane Frances , qui publie Merger of the Century: Why Canada and America Should Become One Country (La Fusion du siècle ). Selon l'auteure, les deux pays pourraient joindre leurs forces pour faire face à la concurrence.

La parution a provoqué un débat de fond dans la presse nord-américaine et a notamment donné lieu à une recension du journaliste Les Horswill dans la Literary Review of Canada de janvier-février 2014.

Diane France
Diane France Crédits : Radio France

Écoutez ou réécoutez la première partie de La Grande Table avec le romancier et poète Ben Lerner en cliquant ici.

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......