LE DIRECT

Mathilde MONNIER et Jacques BONNAFFE

34 min
À retrouver dans l'émission

Jacques BONNAFFE , comédien, pour Chassez le naturel , pièce de théâtre de lui et avec lui au Théâtre de La Bastille, du 14 mai au 9 juin

Mathilde MONNIER, chorégraphe et auteur, avec le dessinateur François Olislaeger, d’une bande dessinée Mathilde, Danser après tout (éditions Denoël)

Danse et théâtre pour finir la semaine à la Grande Table et avant d’aller nous enfermer dans les salles obscures du festival de Cannes où la Grande Table installera les micros de la seconde partie toute la semaine prochaine.

Danse et théâtre avec deux figures majeures : Lui est comédien, il a joué et tourné avec les plus grands metteurs en scène et réalisateurs de Jean-Louis Godard à Michel Vinaver. Il reprend en ce moment une pièce créée en 2011 adaptée du texte de Jean-Christophe Bailly Le parti pris des animaux, où il est question du rapport de l’homme à la nature et à l’animal… On y croise aussi Jean-Jacques Rousseau, Baudelaire, Héraclite et Louis Armstrong. La particularité de ce spectacle, c’est que le comédien ne fait pas que parler : il danse. Et il danse en duo avec un danseur qui parle.

Un duo de danse et de mots, c’est aussi ce que propose notre seconde invitée, danseuse et chorégraphe, directrice du CCN de Montpellier où elle a succédé à Dominique Bagouet dans la reprise d’un spectacle créé lui en 2008 avec la chorégraphe espagnole Maria La Ribot et qui a beaucoup tourné. Un spectacle sur la danse, les femmes, la langue… où mots et mouvements se répondent en écho.

C’est sur la base de ce rapport animal et burlesque au corps et au geste que nous avons voulu organiser la rencontre entre eux deux.

Sons diffusés:

Louis Sclavis, Lost on the way.

Mathilde Monnier, Jacques Bonnaffé
Mathilde Monnier, Jacques Bonnaffé Crédits : Corinne Amar - Radio France
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......