LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Ophélie Gaillard et Bernard Sève

35 min
À retrouver dans l'émission

Peut-on faire une étude philosophique de l’instrument de musique ? C’est le défi qu’a relevé le professeur Bernard Sève dans un essai stimulant qui vient de paraître. Le philosophe y rend à l’instrument sa place essentielle. Il veut le penser, écrit-il, « dans sa dignité et sa valeur artistique, esthétique et humaine ».

Et ce n’est sans doute pas la violoncelliste Ophélie Gaillard qui le contredira. Elle, de son côté, affirme que « le violoncelliste est un être sociable », et que « c’est l’instrument qui veut cela». Le violoncelle lui permet en effet d’embrasser tous les répertoires de la musique baroque à la musique romantique ou contemporaine.

Nous avons eu envie d’organiser une rencontre entre la musicienne et le philosophe en gageant qu’elle plairait aux deux. Il est venu avec son livre. Elle n’a pas son instrument, mais c’est tout comme.

Ophélie Gaillard et Bernard Seve
Ophélie Gaillard et Bernard Seve Crédits : Corinne AMAR - Radio France

Ophélie Gaillard, violoncelliste, CD Brahms (Aparté/Harmonia Mundi)

Bernard Sève , professeur d’esthétique et de philosophie de l’art à l’Université de Lille 3, auteur de l’essai L’Instrument de musique (éditions du Seuil)

Sons diffusés :

  • Ophélie Gaillard, Louis Schwizgebel-Wang et Fabio Di Casola, « Brahms », plage n°7 « Allegro » (label Aparté-harmonia mundi)

  • Ophélie Gaillard, « Johann Sebastian Bach: Cello Suites », plage n°1 « Prélude » (label Aparté-harmonia mundi)

  • Ophélie Gaillard, « Bach Arias », plage n°1 « Mein gläubiges Herze, BWW 68 » (label Aparté-harmonia mundi)

  • Ophélie Gaillard, Louis Schwizgebel-Wang et Fabio Di Casola, « Brahms », plage n°1 « Allegro vivace » (label Aparté-harmonia mundi)

  • Pablo Casals, « Intégrale des enregistrements EMI de Pablo Casals », Sonate n°2 En Fa Maj op 99 pour violoncelle et piano « allegro vivace » (label EMI-Classics)

  • Ophélie Gaillard, Louis Schwizgebel-Wang et Fabio Di Casola, « Brahms », plage n°2 « Adagio affettuoso » (label Aparté-harmonia mundi)

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Pour accéder à la première partie de La Grande Table du 02.05.2013 intitulée « La recanche de la géographie », cliquez ici.

Intervenants
  • Violoncelliste
  • Professeur d'esthétique et de philosophie de l'art à l'UFR de philosophie de l'Université Lille-3 Charles-De-Gaulle
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......