LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Peut-on faire de la poésie aujourd'hui ?/ Retour sur l'œuvre d'Artemisia.

1h25
À retrouver dans l'émission

1ère partie : Peut-on faire de la poésie aujourd'hui ?
Alors que vient de s’achever le printemps des poètes, la question de l’extinction de la poésie se pose de manière récurrente. En 2011, 600 livres de poésie ont été publiés en France contre 654 romans en septembre (chiffres SNE). Pourtant, la poésie ne représenterait que 0,14% du chiffre d’affaire, tous genres confondus. Le paradoxe est flagrant, la poésie continue de jouir d’un certain prestige, mais qui confine de plus en plus à l’image d’élitisme.

Jacques Roubaud, poète et mathématicien, a été amené à prophétiser la fin de la poésie, du moins dans sa forme simplement écrite, dans un article publié en 2010 dans le Monde Diplomatique intitulé « Obstination de la poésie ». Et le débat semble bien avoir été relancé voici quelques jours par un article d’Amaury da Cunha dans Le Monde .

Avec : Geneviève BRISAC Hervé Le TELLIER Maylis De KERANGAL
Archives diffusées :

  • Kurt SCHWITTERS, Ursonate d'après le poème phonétique de Raoul Hausmann (1930).

  • Mahmoud DARWICH avec le trio Joubran.

2ème partie : Retour sur l'œuvre d'Artemisia.

Francesco SOLINAS, Agnès MERLET et Nadeije LARNEYRIE-DAGEN
Francesco SOLINAS, Agnès MERLET et Nadeije LARNEYRIE-DAGEN Crédits : Sarah Cuvelier - Radio France

On la considère comme la première femme peintre de l’Histoire de l’art, « l’Eve de la peinture ».

A l’aube du XVIIe siècle en Italie, alors que les femmes étaient sous la coupe des hommes, du père au mari, Artemisia Gentileschi, née à Rome en 1593 et probablement morte à Naples en 1653, fille d’Orazio Gentileschi (grand peintre de la Rome baroque et disciple du Caravage), Artemisia fut une pionnière et devint une artiste célèbre de son époque avant de tomber dans l’oubli pendant 300 ans.

Le Musée Maillol à Paris lui consacre aujourd’hui la première rétrospective en France. La Grande Table organise un retour sur l’œuvre d’Artemisia avec trois invités :

Francesco SOLINAS , maître de conférences au Collège de France et directeur scientifique adjoint au CNRS. Il est le co-commissaire de l’exposition avec Roberto Contini.

Agnès MERLET , cinéaste, elle a réalisé en 1997 un film sur Artemisia qu’on peut revoir en ce moment dans quelques salles parisiennes et qui sort en DVD à l’occasion.

Nadeije LABEYRIE-DAGEN , historienne de l’art, spécialiste de la fin du Moyen-âge et de la Renaissance. Elle enseigne à l’Ecole Normale Supérieure.

Archives diffusées :

  • Lecture de Judith et Holopherne de Roland BARTHES.

  • Extrait du film Artemisia d'Agnès MERLET.

  • Barbara STROZZI, Madrigaux Priero ad amore .

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......