LE DIRECT
Thomas Porcher à la journée de lancement du M1717, le mouvement de Benoît Hamon, le 1er juillet 2017

Le contre-discours de Thomas Porcher

32 min
À retrouver dans l'émission

Avec Thomas Porcher, économiste, membre des Economistes atterrés, auteur du "Traité d’économie hérétique" paru aux éditions Fayard

Thomas Porcher à la journée de lancement du M1717, le mouvement de Benoît Hamon, le 1er juillet 2017
Thomas Porcher à la journée de lancement du M1717, le mouvement de Benoît Hamon, le 1er juillet 2017 Crédits : JACQUES DEMARTHON - AFP

Le principe même de la science économique est la contradiction. Ce n'est pas une science dure : seules 5% des contributions en économie sont expérimentales. Le reste, ce sont des modèles théoriques, des analyses de données." Thomas Porcher

Dans son « Traité d’économie hérétique », paru chez Fayard à la mi-mars, Thomas Porcher énumère les clichés libéraux que véhiculent selon lui les discours politiques et médiatiques depuis une trentaine d’années. Ces idées reçues, sources d'une pensée unique nuisible à la démocratie, feraient passer les droits des salariés pour autant d’entraves à la liberté d’entreprendre, menaceraient les services publics comme des freins au remboursement de la dette publique ou encore assimileraient les retraites décentes à des privilèges. Objectif de ce court essai : « regagner la bataille des idées, refuser ce prêt-à-penser libéral qu’on nous vend comme du simple bon sens, se libérer de la servitude volontaire. » Autrement dit : rouvrir le débat. 

Aujourd'hui, l'amplitude du débat économique est extrêmement restreinte. On nous assène une série d'épouvantails pour nous faire croire, comme disait Thatcher, qu'il n'y a qu'une seule voie, celle du capitalisme débridé." Thomas Porcher 

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......