LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Quand la mondialisation tombe dans le roman

34 min
À retrouver dans l'émission

Avec Vincent Message , écrivain, à l’occasion de son Romanciers pluralistes (Seuil).

Par Caroline Broué et Antoine Mercier, en compagnie de Philippe Mangeot , enseignant et membre du comité de rédaction de la revue Vacarme .

Vincent Message
Vincent Message Crédits : Clémence Mary - Radio France

Vincent MESSAGE : « Les oeuvres dont je parle de Romanciers pluralistes m’ont passionné en tant que lecteur. Dans les romans qui ont nourri ma réflexion j’ai été interpellé par leur attention à la diversité politique et sociale du réel qui est présente dans ces romans. Par exemple, dans l’homme sans qualité, de Robert Musil, Ulrich pose la question du pluralisme des valeurs, de la vie que l’on choisit. »

« Ces romans s’opposent aux romans du réel du XIXe en cherchant à faire entendre plus de points de vue et pas seulement celui d’un narrateur omniscient ou pas. En littérature, on ira vers plus de pluralisme avec de nouvelles questions à la littérature : comment intégrer le plurilinguisme dans un récit ou le multiculturalisme ? »

« Édouard Glissant s’intéresse à la créolisation c’est-à-dire à la rencontre de deux éléments qui en construisent un troisième. Ce qui se joue c’est le dépassement de la crainte de l’ouverture culturelle, surtout quand la culture en question est minoritaire. »

« Le désir de voir son identité culturelle respectée c’est quelque chose d’assez positif et on n’en tient pas assez compte. »

Dans les Idées au quotidien de Raphaël Bourgois, zoom sur l'autofiction.

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Écoutez ou réécoutez la première partie de La Grande Table avec James Nachtwey, photographe et photojournaliste américain, président du jury du 20e prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, en cliquant ici.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......