LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Qu'est-ce qu'une exposition révolutionnaire ?

33 min
À retrouver dans l'émission

La Grande Table accueille aujourd'hui le conservateur Jean-Hubert Martin , qui a dirigé la Kunsthalle de Berne, le Musée National d'Art Moderne (Centre Pompidou) et le Musée National des Arts d'Afrique et d'Océanie à Paris. Il est désormais commissaire d'exposition indépendant.

Aujourd'hui s'ouvre un colloque organisé par le Centre Pompidou dont l'objet est de revenir, 25 ans après, sur l'exposition « Magiciens de la terre », qui s'était tenue en 1989 conjointement au Centre Pompidou et à la Grande Halle de la Villette, et dont Jean-Hubert Martin était le commissaire général. Ce colloque, co-organisé par Jean-Hubert Martin et Annie Cohen-Solal , se tient au Centre Pompidou et se clôt demain.

L'historien Pascal Ory sera aux côtés de Caroline Broué et d'Antoine Mercier pour interroger Jean-Hubert Martin sur la dimension révolutionnaire de cette exposition fondatrice.

Visuel du colloque "Magiciens de la Terre" organisé au Centre Pompidou
Visuel du colloque "Magiciens de la Terre" organisé au Centre Pompidou Crédits : Centre Pompidou - Radio France

Jean-Hubert Martin : C'était une exposition spectaculaire, qui réunissait une centaine d'artistes venus du monde entier. J'ai pris le parti, qui a choqué à ce moment-là, de rassembler des artistes : une motié choisis parmi les ténors de l'avant-garde occidentale, et une autre moitié que nous sommes allés chercher sur d'autres continents. Il y avait eu quelques expositions d'art de l'Amérique latine, mais il n'y avait jamais eu d'artistes du Pacifique, par exemple, ou d'artistes chinois, hormis ceux imposés par le régime maoïste. Aucun commissaire d'exposition ne pouvait après ça faire une exposition sans se poser ces questions.

En fin d'émission, retrouvez le Rendez-vous du médiateur . Jérôme Bouvier , médiateur des radios de Radio France, nous explique aujourd'hui pourquoi les auditeurs ultra-marins ne peuvent plus avoir accès aux ondes de Radio France à la veille du second tour des élections municipales.

En raison du décalage horaire et du passage à l'heure d'été, et pour appliquer les consignes du CAS, les auditeurs ultra-marins seront privés de France Culture à partir de demain.

Écoutez ou réécoutez la première partie de La Grande Table avec les auteures de bandes-dessinées, Julie Birmant et Catherine Meurisse en[ cliquant ici.](Écoutez ou réécoutez la première partie de La Grande Table avec l'écrivain Jean-Christophe Rufin en cliquant ici. Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.)

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Intervenants
  • Historien de l'art, conservateur, directeur d’institution et commissaire d’expositions
  • Directeur de l'association Journalisme et citoyenneté, organisateur des Assises du journalisme
  • professeur émérite d’histoire à la Sorbonne
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......