LE DIRECT

Qui doit gouverner? Le désir de pouvoir. / Fritz Lang au-delà de Métropolis.

1h25
À retrouver dans l'émission

**1ère partie : Conversation : Qui doit gouverner? Le désir de pouvoir.*
Dans un livre à paraître le mercredi 2 novembre, le philosophe Pierre-Henri Tavoillot écrit: "
Quand, par un beau dimanche électoral, nous mettons notre bulletin dans l'urne, nous embarquons sans y penser toute l'histoire de la philosophie politique...* "

C'est cette question du "qui doit gouverner?" que l'on va poser aujourd'hui à partir de deux films sortis récemment au cinéma, Pater , d'Alain Cavalier, et Habemus Papam de Nanni Moretti, deux films qui parlent du désir ou de l'absence du désir du pouvoir. "Pourquoi pas moi?", se demandent les personnages de Cavalier, alors que le choeur des cardinaux égrainent un chapelet de "pas moi".

Est-ce que le fait d’en avoir envie ou pas est une bonne garantie pour l’exercice du pouvoir ? La figure de l'engagement politique a-t-elle changé? Le désir de pouvoir est-il à l’origine de l’engagement politique ?

Alors, y aller, ou pas?

Avec:

Mathieu POTTE-BONNEVILLE, professeur de philosophie en classe préparatoire, directeur de programme au Collège international de philosophie.

Philippe MANGEOT , professeur de lettres modernes en classe préparatoire, co-fondateur de la revue Vacarme .

Cynthia FLEURY , philosophe.

Archives diffusées :

  1. Bande Annonce de Pater , d’Alain Cavalier (2010)

  2. Jacques Delors sur TF1, le 11 décembre 1994.

  3. Jacques Rancière le 11 mars 2009, dans une conférence de rédaction à Siné Hebdo.

Jean-Loup Bourget et Bernard Eisenschitz
Jean-Loup Bourget et Bernard Eisenschitz Crédits : Marion Siéfert - Radio France

**2ème partie : Fritz Lang au-delà de Métropolis.*
A partir de l’exposition « Metropolis » et intégrale Fritz LANG, à la Cinémathèque Française, retour sur oeuvre, avec :*

Bernard EISENSCHITZ , historien de cinéma et traducteur, directeur de la revue Cinéma de 2001 à 2007, auteur de Fritz Lang au travail (Cahiers du Cinéma, 2011).

Jean-Loup BOURGET , professeur d’études cinématographiques à l’ENS, auteur de Fritz Lang. Ladykiller (PUF, 2009).

Il fut l'un des grands noms de ce qu'on a appelé le "cinéma expressionniste allemand". Cet automne, Fritz Lang est à l'honneur: sortie nationale de la version originale compète restaurée de Metropolis au cinéma le 19 octobre dernier, exposition à la Cinémathèque française et rétrospective de ses films... L'occasion pour nous de penser une table langienne.

Au fond, en dehors d'une poignée d'évidences et de quelques idées reçues, on sait peu de choses de ce cinéaste démiurge, de ses films inclassables et de sa façon de travailler unique en son temps. Fritz Lang reste-t-il un grand inconnu pour le grand public? Quel a été son rôle aux Etats-Unis? Comment a-t-il influencé les plus grands du cinéma américain, dont Hitchcock?

Archives diffusées:

  1. Bande originale de Clash by night (1951).

  2. Extrait du documentaire Le dinosaure et le bébé , d'André S. Labarthe, une rencontre filmée entre Jean-Luc Godard et Fritz Lang.

Intervenants
  • Professeur émérite d'études cinématographiques à l'Ecole normale supérieure, et critique à la revue de cinéma "Positif"
  • Historien du cinéma
À venir dans ... secondes ...par......