LE DIRECT

Rediffusion : Pour une histoire de la pelouse. / Rediffusion : Visite d'exposition avec Georges Rousse.

27 min
À retrouver dans l'émission

1ère partie : Pour une histoire de la pelouse. Rediffusion de l'émission du vendredi 3 février 2012.
Les jardins, prairies et autres pelouses font désormais l’objet d’études très sérieuses, en France et aux Etats-Unis. Outre-Atlantique, la pelouse est au cœur d’une réflexion universitaire sur les mentalités américaines, en témoigne notamment un petit livre qui sera notre point de départ : La pelouse américaine en guerre de Pearl Harbor à la crise des missiles de Beatriz Colomina, historienne de l’architecture et directrice du programme Média et Modernité à Princeton. Ce petit livre vert, édité chez B2, est une réflexion sur l’usage politique de la pelouse comme moteur d’une réflexion pluridisciplinaire sur les mentalités américaines.

Avec : Philippe TRETIACK Maylis de KERANGAL François CUSSET
Archives diffusées :

  • Conférence de Victoria SCOTT JENKINS, auteur de The Lawn : A History of an American Obsession (1994).

  • Extrait d'un épisode de Desperate Housewives

  • Sidney BECHETT, "Petite Fleur".

2ème partie : Visite d'exposition avec Georges ROUSSE au domaine de Chambord. Rediffusion de l'émission du mercredi 14 mars 2012.

Georges Rousse
Georges Rousse

Il est le premier artiste en résidence à Chambord et c’est la première fois qu’il a travaillé dans un bâtiment de la Renaissance. Autant dire de l’exposition, proposée par le photographe plasticien Georges ROUSSE , qu’elle est un événement.

Il faut préciser que Georges ROUSSE fait une œuvre tout à fait géniale : il poursuit depuis trente ans une réflexion sur l’espace et la lumière en s’appropriant de manière éphémère des sites architecturaux d’exception, en friche ou voués à la démolition. Il choisit le lieu, détermine un point de vue, puis peint murs, sols, plafonds de cercles, carrés, damiers, parfois des lettres, qu’il dessine à l’aide de craies ou de peinture. Il peut parfois ajouter des éléments dans l’espace existant. Enfin, il prend la photo. Le travail de Georges Rousse a donc ceci d’unique, outre la beauté des clichés : il n’intervient jamais sur la photo elle-même, mais en amont, sur l’espace, comme un architecte, un peintre et un sculpteur. Le résultat est évidemment une magnifique illusion d’optique, tant l’aplat de la 2D masque la tridimensionnalité de la réalité. Les images en trompe-l’œil sont exposées en grand format, de façon à ce que le spectateur puisse se projeter à l’intérieur de la photo, façon aussi de comprendre la réalité du travail.

Georges ROUSSE a ouvert les portes de cette formidable exposition vendredi, en avant-première pour La Grande Table.

Georges Rousse
Georges Rousse

Visite guidée en compagnie de l’artiste qui, pour les besoins de son travail, est allé ouvrir des pièces jusque là fermées à la visite. Il présente au château toutes les étapes de son travail : des dessins préparatoires aux images, en passant par les monumentales installations.

Visites au domaine de Chambord les dimanches 18 mars, 15 avril, 22 avril, 13 mai et 20 mai à 11h sur réservation au 02 54 50 50 40 / 50 41 / 50 42.

Georges Rousse
Georges Rousse Crédits : Georges Rousse - ADAGP - Radio France
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......