LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Discours de Arnold Schwarzenegger lors du sommet  "R20 Austrian World Summit" (Vienne, Autriche, 15 mai 2018).

Schwarzenegger : un corps politique ?

34 min
À retrouver dans l'émission

Arnold Schwarzenegger, un corps politique ? D’Hollywood au poste de gouverneur de Californie, il incarne l’Amérique. Retour sur la fabrique d’un homme et de sa légende avec Jérôme Momcilovic et Camille Juza, co-réalisateurs du documentaire diffusé dimanche sur Arte.

Discours de Arnold Schwarzenegger lors du sommet  "R20 Austrian World Summit" (Vienne, Autriche, 15 mai 2018).
Discours de Arnold Schwarzenegger lors du sommet "R20 Austrian World Summit" (Vienne, Autriche, 15 mai 2018). Crédits : HANS PUNZ / APA - AFP

Arnold Schwarzenegger, un corps politique ? Né en Autriche, le culturiste-bodybuilder, déjà Mister Univers à 20 ans, est devenu l’un des acteurs les plus cotés d’Hollywood, avant d’occuper le fauteuil de gouverneur de Californie. Comment l’acteur de Conan Le barbare, Terminator ou encore Total Recall est-il parvenu à incarner l’Amérique et le fantasme d’une humanité augmentée ?

Le documentaire dévoile la fabrique d’un mythe, dont Arnold Schwarzenegger est à la manœuvre. Une fabrique, oui, mais qui relève de l’auto-fabrication. 

Schwarzenegger, ce n'est qu'une image (...). C'est un homme qui a passé sa vie à raconter, re-raconter sa success story.

Il sera l’acteur que les spectateurs veulent voir et par la suite, l’homme politique que les électeurs veulent entendre.

C'est quelqu'un qui a constamment mené campagne (...). Il a dit  : "C'est exactement la même chose de faire campagne en politique, que de faire campagne pour un film". 

Il incarne le rêve Américain qu'il incarne en chair et en os. Et pourtant, cela fait de lui une fiction. 

Derrière le Schwarzenegger de 60 ans qui est à la tête de l’état le plus puissant de son pays d’adoption, il y a toujours l’enfant autrichien qui rêvait de cette puissance Américaine, encore une fois d’une manière très littérale, très brute.

Il sculpte son corps comme un costume, jusqu'à faire de son corps une arme politique. 

Extraits sonores :

  • Terminator, James Cameron (1984) : "I'll be back"
  • La Fabrique de Schwarzenegger, Camille Juza, Jerome Momcilovic (2018)
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......