LE DIRECT
"Les Femmes savantes" de Molière, Paris, Bibliothèque Des Arts Decoratifs

Sexe et savoir font-ils bon ménage ?

33 min
À retrouver dans l'émission

A partir d'une lecture des "Femmes savantes" de Molière, le neurologue Lionel Naccache mène une réflexion sur la connaissance et la sexualité. Deux domaines qui ne sont pas si opposés qu'on ne le croit ...

"Les Femmes savantes" de Molière, Paris, Bibliothèque Des Arts Decoratifs
"Les Femmes savantes" de Molière, Paris, Bibliothèque Des Arts Decoratifs Crédits : DEA / G. DAGLI ORTI - Getty

Près de dix ans après Perdons-nous connaissance ? (Odile Jacob, 2010), Lionel Naccache, chercheur en neurosciences, professeur de médecine et praticien, publie Nous sommes tous des femmes savantes (Odile Jacob, 2019). Une réflexion sur la connaissance et la sexualité née d’une simple expérience de spectateur. C’est en allant voir en famille, au théâtre, Les Femmes savantes de Molière "qu’il fut gagné par une sorte d’intuition qui ne se dissipa en rien au fil de la pièce".

Ce que Molière nous met sous les yeux, c’est que le problème de la connaissance et de la sexualité touche les femmes, mais aussi les hommes.

Peut-on être à la fois un corps désirant et un cerveau bien rempli ? Pour Lionel Naccache, la plupart des personnages des Femmes savantes semble répondre par la négative à cette question. En constituant une typologie des différents protagonistes de la pièce, il montre que chacun d'entre eux, à sa manière, témoigne d'un conflit irrésolu entre connaissance et sexualité, et illustre ce qu'il nomme la "névrose cognitivo-sexuelle".

Pourtant, Lionel Naccache montre que la connaissance et la sexualité obéissent au même fonctionnement, qu'il décrit selon trois mécanismes : la pénétration, l'intersubjectivité, et les transformations intersubjectives. 

Le clivage entre connaissance et sexualité, institué aux débuts de l'époque moderne, perdure encore aujourd'hui. Le neurologue relit ainsi la pièce de Molière selon les grilles de notre temps : des "fake news" à Wikipédia, de #MeToo à Youporn,  la connaissance et la sexualité connaîtraient l’une comme l’autre une phase de désordre planétaire. Lionel Naccache propose alors une conception nouvelle de la connaissance, qui prend en compte sa dimension subjective et qui ne se contente pas du simple accès aux informations.

La connaissance, ce n’est pas uniquement accéder aux informations. C’est également la capacité de se transformer.

Extraits sonores :

Chroniques

13H23
7 min

Le Rendez-vous de la médiatrice

France Culture au théâtre de l’Odéon
Intervenants
  • Neurologue à la Salpêtrière, professeur à l’Institut du Cerveau et essayiste
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......