LE DIRECT
"Le Cercle des poètes disparus" (Peter Weir, 1989)

Sois prof et tais-toi ?

33 min
À retrouver dans l'émission

Le métier de prof est-il fragilisé ou renforcé par la réforme Blanquer ? Dans "Les Bons Profs" (Plein Jour, mars 2019), Aymeric Patricot revient sur ce qui fait le sel du métier.

"Le Cercle des poètes disparus" (Peter Weir, 1989)
"Le Cercle des poètes disparus" (Peter Weir, 1989) Crédits : Francois Duhamel - Getty

En pleine réforme Blanquer, alors que son projet de loi «pour une école de la confiance», adopté en première lecture à l’Assemblée en février, reste controversé, comment croire encore au prestige d’un métier si violemment remis en cause dans certains établissements, si constamment déprécié par les politiques publiques, et tellement moqué pour ses prétendus privilèges ? 

Auteur déjà de Les petits Blancs (Plein Jour, 2013) et d’un Autoportrait du professeur en territoire difficile (Gallimard, 2011), Aymeric Patricot, professeur en classe préparatoire et essayiste, pose la question dans Les Bons Profs qui paraît aux éditions Plein Jour.

Alors que la saison des concours est ouverte avec les épreuves écrites du CAPES, porte d'entrée vers l'enseignement, le métier connaît une crise des vocations, avec un nombre d'inscrits qui baisse depuis une dizaine d'années.

Pourtant, selon Aymeric Patricot, il s'agit d'un métier qui se découvre à mesure qu'on le pratique. En enseignant, le professeur en apprend tout autant sur lui-même et s'interroge sur sa propre pratique, pour découvrir progressivement les multiples facettes du métier :

Ce qui est à la fois beau et complexe avec ce métier, c'est qu'il combine un idéal humaniste, citoyen et social. 

Aymeric Patricot livre alors sa propre conception de l'enseignement. S'il reconnaît les avantages des nouvelles pédagogies développées durant les années 1990, il en tire malgré tout un constat d'échec quant aux prétentions initiales : 

Le drame des nouvelles pédagogies, c’est qu’elles voulaient aider les élèves les plus faibles, et que finalement elles n’ont pas réussi. 

Cet ouvrage est également l'occasion pour lui de revenir sur les différentes politiques de l'Education Nationale, et en particulier sur la réforme Blanquer à venir :

Sur la papier, la réforme Blanquer est très séduisante. Mais la réalité est plus complexe : elle est très difficile à mettre en œuvre. Il y a une tension entre la liberté et l’égalité des parcours.

Extraits sonores :

  • Ivan Illitch - Entretien avec Jean-Marie Domenach - 19/03/1972
  • Conférence de presse de Jean-Michel Blanquer - 29/08/2017
  • Le SOS des profs en danger - Canal - 22/10/2018

Bibliographie

Intervenants
  • Ecrivain romancier, diplômé d’HEC, de l’EHESS et agrégé de lettres, a enseigné la littérature pendant dix ans en région parisienne
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......