LE DIRECT
La main robot "Hope of Hand" qui aide les personnes souffrant de paralysie, de problèmes neurologiques et des blessures de la colonne vertébrales.

Trans-, Posthumanisme … Et l’humain dans tout ça ?

33 min
À retrouver dans l'émission

Transhumanisme, entre fascination et illusions, avec le mathématicien Olivier Rey et le philosophe Mark Hunyadi.

La main robot "Hope of Hand" qui aide les personnes souffrant de paralysie, de problèmes neurologiques et des blessures de la colonne vertébrales.
La main robot "Hope of Hand" qui aide les personnes souffrant de paralysie, de problèmes neurologiques et des blessures de la colonne vertébrales. Crédits : SAM PANTHAKY - AFP

Rendez-vous avec l’auteur de Leurre et malheur du transhumanisme (Desclée de Brouwer, 2018) le philosophe et mathématicien Olivier Rey, chargé de recherche à l’Institut d'Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques (CNRS), professeur à Paris 1

Après Une question de taille (Stock, 2014), où il interroge, dans le sillage d’Ivan Illich, l’ignorance de la juste mesure dans les sociétés contemporaines, et Quand le monde s’est fait nombre en 2016, une critique de la raison statistique, il revient aujourd’hui agacé par les promesses exorbitantes dont est investi le progrès. 

A ses côtés Mark Hunyadi, professeur de philosophie morale et politique à l’Université de Louvain en Belgique, membre de Louvain Bionics, centre de recherche en robotique médicale de la même université. 

Dans Le Temps du post humanisme (Les Belles Lettres, 2018), il poursuit une réflexion engagée dans L’Homme en contexte (Le Cerf, 2012) et La Tyrannie des modes de vie (Editions Le Bord de L'eau, 2015). 

Je pense que la condition humaine a ses grandeurs et ses servitudes et qu’il nous convient de l’habiter.      
(Olivier Rey)

En même temps qu’il promet une rupture, le transhumanisme promet une continuité. […] Croire au transhumanisme, c’est croire qu’on n’a pas de changements radicaux à accomplir.      
(Olivier Rey)

Un lieu commun des transhumanistes est de dire que tout technique est transhumaniste. Moi, je pense exactement le contraire, car le transhumanisme est un projet.      
(Mark Hunyadi)

L’utopie du transhumanisme ne porte pas sur l’humain mais sur le marché. Le faire pénétrer dans des secteurs où il n’a pas encore pu pénétrer, le corps.      
(Mark Hunyadi)

Cliquez ici pour écouter la première partie de l'émission : "Basquiat en taille XL à la fondation LV"     

Extraits sonores : 

"Google veut l'homme éternel" (France 2, journal télévisé du 06 janvier 2015)

"Le transhumanisme et l’homme de demain" (Philosophie TV, 20 juillet 2015)

Bibliographie

Intervenants
  • mathématicien et philosophe, chercheur au CNRS, enseignant en philosophie à l’Université Paris 1
  • Professeur de philosophie sociale, morale et politique à l’Université catholique de Louvain (UCL)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
À venir dans ... secondes ...par......