LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Y'a-t-il une lutte entre scientifiques et industriels ?

35 min
À retrouver dans l'émission

Dans la continuité de nos émissions avec Florence Hartmann (sur les lanceurs d'alerte) et Naomi Oreskes (sur les marchands de doute), La Grande Table reçoit Jean-Marc Bonmatin , chargé de recherche au Centre de biophysique moléculaire du CNRS à Orléans, spécialiste de l’action des neurotoxiques chez les insectes.

Il a fait partie d'un groupe de scientifiques, constitué en 2009, qui cherchait à prouver que la disparition progressive de toutes les espèces d’insectes était bien le fait d’insecticides systémiques, dits « néonicotinoïdes ». Après examen de 800 études publiées dans la littérature scientifique à ce sujet, le résultat de leur travail devrait paraître en juillet 2014 dans la revue Environmental Science and Pollution Research.

Comment et pourquoi des effets d’une telle ampleur, décrits pourtant depuis plusieurs années par les scientifiques, ne sont pas pris en compte par les autorités sanitaires – à part peut-être celles de l’Europe qui a commencé (mais seulement en 2013 !) à prendre quelques mesures ? Pourquoi ceux qui sont là pour produire de la pensée se retrouvent confrontés à des obstacles infinis ? Pourquoi le passage des preuves scientifiques à la décision politique ne se fait-il pas ?

Une lutte scientifiques-industriels serait à l'oeuvre...

Aux côtés de Caroline Broué se trouve aujourd'hui Stéphane Foucart, journaliste scientifique du Monde, auteur récemment d'une tribune, publiée dans le Monde le 24 juin et intitulée « Le déclin massif des insectes menace l’agriculture », rendant compte ainsi des résultats de l’enquête menée en partie par Jean-Marc Bonmatin. Mais ce n’est pas la première fois qu’il s’empare de ce sujet : d’autres tribunes sont parues cette année et en 2013, il a publié un ouvrage intitulé La Fabrique du Mensonge (Denoël), dans lequel il décrypte le rôle des industriels dans le camouflage des preuves scientifiques de la nocivité des insecticides.

Jean-Marc Bonmatin : Nous avons souhaité faire un état des lieux, sans accuser les compagnies. Les scientifiques ont fait leur travail, aux autres de prendre le relais. Nous voulions juste éclairer le chemin. On est entendu, mais c'est le passage de l'entente à la décision qui fait défaut.

En France, on est plutôt en avance sur ce sujet là et je suis satisfait de voir qu'on donne un bon exemple au niveau de l'Europe.

Retrouvez les Idées au quotidien de Raphaël Bourgois à 13h25 : nous passons avec lui des insectes au loup. Le dernier numéro (n°4) de la revue Billebaude , une revue de chasse qui interroge les rapports de l'homme avec la nature, en effet se consacre au loup.

Ecoutez ou réécoutez la première partie de La Grande Table avec Ken Loach en cliquant ici.

Intervenants
  • chargé de recherche au Centre de biophysique moléculaire du CNRS à Orléans, spécialiste de l’action des neurotoxiques chez les insectes et plus particulièrement chez les abeilles
  • journaliste au Monde, chargé des sciences de l'environnement
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......