LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Aline" de Valérie Lemercier et "Cry Macho" de Clint Eastwood

Cinéma : "Aline" de Valérie Lemercier et "Cry Macho" de Clint Eastwood

27 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine, nos critiques ont vu « Aline » de Valérie Lemercier et « Cry Macho » de Clint Eastwood (en salles le 10 novembre). Découvrez leurs avis...

"Aline" de Valérie Lemercier et "Cry Macho" de Clint Eastwood
"Aline" de Valérie Lemercier et "Cry Macho" de Clint Eastwood Crédits : Rectangle productions - Gaumont - TF1 RECTANGLE PRODUCTIONS-GAUMONT-TF1 - de l'huile - Production Caramel Film Inc - PCF Aline le Film Inc - Belga productions // Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.-Claire Folger

La Grande Table Critique : chaque vendredi, une poignée de critiques passionnés échangent et se disputent autour de films, de livres, d’expositions, de disques, de bande-dessinées, etc... On y parle de l’actualité culturelle avec enthousiasme et contradiction. 

Au sommaire de cette première partie d'émission, deux films à voir en salles : Aline de Valérie Lemercier, une fiction librement inspirée de la vie de Céline Dion et Cry Macho le dernier Clint Eastwood en salles le 10 novembre . 

Pour en parler, aux côtés de Lucile Commeaux : Jérôme Momcilovic, critique de cinéma, et Charlotte Garson, rédactrice en chef adjointe des Cahiers du Cinéma 

🎬  - "Aline" de Valérie Lemercier   

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le film :

Québec, fin des années 60, Sylvette et Anglomard accueillent leur 14ème enfant : Aline. Dans la famille Dieu, la musique est reine et quand Aline grandit on lui découvre un don, elle a une voix en or. Lorsqu’il entend cette voix, le producteur de musique Guy-Claude n’a plus qu’une idée en tête… faire d’Aline la plus grande chanteuse au monde. Epaulée par sa famille et guidée par l’expérience puis l’amour naissant de Guy-Claude, ils vont ensemble écrire les pages d’un destin hors du commun.   

L'avis des critiques 🔊 : 

►►► Charlotte Garson

C’est un film très ambitieux qui arrive à embrasser le genre du biopic et à ne pas le détourner tant que ça. Il répond à des choix imposés par le genre lui-même. Tous les choix sont assumés et menés au bout : le choix de l’incarnant de Céline Dion adulte et enfant, le choix de la voix de Céline Dion. Je trouve le film très cohérent par rapport à son programme : ce qui est étrange c’est que la petite fille Dion a toujours été une grande chanteuse, a toujours eu une grande voix. Et le film reste fidèle à cette idée.

►►► Jérôme Momcilovic

Ce qui fait la singularité de ce biopic, c’est d’en faire une fable sur la joie et le bonheur du domestique. Le film est très émouvant.

Je trouve réjouissant que la belle singularité de Valérie Lemercier trouve sa force dans sa place de cinéaste. Il y a de vrais éclats de mise en scène très précieux. Elle fait quelque chose de très malin : elle ne se fond pas du tout dans le rôle de Céline Dion, on a affaire à une sorte de triangulation entre Céline Dion, Aline Dieu et Valérie Lemercier.

Une des monstruosités géniales du film est de voir Aline enfant jouée avec la tête adulte de Valérie Lemercier. Ceux qui ont grandi devant Les Nuls retrouveront là un sketch formidable qui était l’imitation de l’émission de Jacques Martin, L’école des fans, on avait déjà ce côté freak, monstre de l’enfant joué par l’adulte.

  • Plus d'informations : Aline de Valérie Lemercier – Avec Valérie Lemercier, Sylvain, Marcel, Daniel Fichaud…(En salles le 10 novembre) 

🎬  - "Cry Macho" de Clint Eastwood   

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le film :

Mike, star déchue du rodéo, se voit confier une mission a priori impossible : se rendre au Mexique pour y trouver un adolescent turbulent et l’amener jusqu’au Texas. Il lui faudra pour cela affronter la pègre mexicaine, la police et son propre passé.   

L'avis des critiques 🔊 :  

►►► Charlotte Garson

C’est un film que j’ai eu du mal à apprécier car c’est une somme composite des propres films de Clint Eastwood. En réalité c’est un programme très touchant qui est celui d’une forme de transmission et d’une mise au tombeau de soi-même. Clint Eastwood a 91 ans, et joue le rôle principal du cow-boy usé, usure que l’on voit via le corps du cinéaste et sa fragilité évidente. Dans la Mule, précédent film du cinéaste, il jouait le rôle d’un passeur de drogue et la question de la transmission était très pertinemment posée. Ici, le schéma de la transmission est beaucoup plus classique, voire ringard et à mon avis assez mal incarné par l’acteur qui joue l’enfant, Eduardo Minet.

Comment un homme parvient tout en étant un homme ordinaire à rester un héros ? Qu’est-ce que l’héroïsme dans la mesure où ce n’est plus la construction de son propre mythe. Clint Eastwood dépouille le machisme, le virilisme de son propre personnage.

►►► Jérôme Momcilovic

Le film m’a bouleversé. Eastwood clôt avec ce film une carrière de star. Qu’est-ce qu’une star ? C’est quelqu’un qui laisse des icônes derrière lui. Je veux parler notamment de la scène où il se filme en train de mourir, tel un gisant, avec la lumière qui tombe sur lui : c’est absolument déchirant.

Cry Macho est certes un film faible, qui n’a plus de souffle (car Eastwood ne dirige plus ses acteurs depuis un bon moment). Mais Eastwood fait là un travail incroyablement expérimental : il traite de la question qui traverse tout son cinéma : qu’est-ce qu’un homme qui marche à côté de son mythe ? Et dans ce film, c’est du mythe Clint Eastwood dont il s’agit. Je veux parler par exemple de la scène où il s’endort devant un crépuscule, et où son ombre rejoint la terre, qui est une idée formelle très forte. Il se filme, littéralement, en train de mourir.

Plus d’informations : Cry Macho de Clint Eastwood – Avec Clint Eastwood, Dwight Yoakam, Daniel V. Graulau… (En salles le 10 novembre)   

🎧 Pour écouter la deuxième partie de la grande table critique, c'est par ici ▼

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......