LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Licorice Pizza

"Licorice Pizza" de P.T. Anderson et "Ouistreham" d’Emmanuel Carrère : deux films, un chef d'œuvre !

27 min
À retrouver dans l'émission

En débat cette semaine, deux films : « Licorice Pizza » de Paul Thomas Anderson et « Ouistreham » d’Emmanuel Carrère. Découvrez l'avis de nos critiques...

Licorice Pizza
Licorice Pizza Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc

La Grande Table Critique : chaque vendredi, une poignée de critiques passionnés échangent et se disputent autour de films, de livres, d’expositions, de disques, de bande-dessinées, etc… On y parle de l’actualité culturelle avec enthousiasme et contradiction.

Au sommaire de cette première partie d'émission, deux films :  Licorice Pizza  de Paul Thomas Anderson et Ouistreham d’Emmanuel Carrère.

Pour en parler, aux côtés de Lucile Commeaux : Thierry Chèze, rédacteur en chef du magazine Première et critique cinéma pour Ouest France et Jérôme Momcilovic, critique de cinéma

🎬  -  « Licorice Pizza » de Paul Thomas Anderson

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le film :

“Licorice pizza”, deux goûts : le réglisse et la pizza, mais c’est aussi le nom familier qu’on donne aux vinyles, autant de plaisirs régressifs pour l’américain Paul Thomas Anderson, réalisateur de Magnolia, plus récemment de Phantom Thread.

Nous sommes à Los Angeles dans les années soixante-dix, dans un lycée, un jeune homme débrouillard et ambitieux rencontre une jeune femme de dix ans plus âgée que lui, elle assiste le photographe de l’école. Lui sait très bien ce qu’il veut dans la vie, elle traîne la fin de sa jeunesse. Ils se donnent des rendez-vous plus ou moins galants, ils s’associent pour monter une affaire de waterbeds, ces matelas gonflés d’eau, ils courent beaucoup, pour se fuir ou se retrouver, le long d’un film construit comme une comédie romantique ou un teenmovie, mais qui reste très étrange

Dans la région de Los Angeles. Alana Kane et Gary Valentine font connaissance le jour de la photo de classe au lycée du garçon. Alana n’est plus lycéenne, mais tente de trouver sa voie tout en travaillant comme assistante du photographe. Gary, lui, a déjà une expérience d’acteur, ce qu’il s’empresse de dire à la jeune fille pour l’impressionner. Amusée et intriguée par son assurance hors normes, elle accepte de l’accompagner à New York pour une émission de télévision. Mais rien ne se passe comme prévu…

L’avis des critiques : (Extraits)

►►► "_C’est un film vraiment merveilleux et jubilatoire. On a envie de vivre dedans."_Jérôme Momcilovic**

►►►  « J’ai été totalement emballé par ce film qui marche dès le premier plan. J'ai l'impression que l'année 2022 peut s'arrêter là parce qu'on aura vu le meilleur film." Thierry Chèze

►►► "C’est un film à la fois limpide, très simple a raconté et en même temps, il ne cesse de nous surprendre […] On sort du film échevelé. On a vraiment l’impression de sortir d’une espèce d’odyssée. On est un peu douché par l'émotion à la fin, et en même temps c'est très compliqué de retracer l'itinéraire qu'on a parcouru et de comprendre par où s'est faufilée cette émotion." Jérôme Momcilovic

►►►   "Lorsque le cinéma américain braque sa caméra sur les années 70 à Los Angeles, on a souvent des films nostalgiques un peu lourds. Là, Paul Thomas Anderson ne dit pas « Whaou ! C'était tellement mieux avant vous avez raté quelque chose ». Il donne à voir une nostalgie joyeuse et pétillante. Toutes les péripéties qui arrivent aux personnages sonnent juste." Thierry Chèze

►►►   "Il y a une vie dans ce film et dans ses personnages qui est très rare et qui, a fortiori, était devenu presque absente dans le grand cinéma américain. […] "Licorice Pizza" est vraiment l'aboutissement de quelque chose de très beau chez Paul Thomas Anderson." Jérôme Momcilovic

  • Plus d'informations : Licorice Pizza de Paul Thomas Anderson – Avec Alana Haim, Cooper Hoffman, Bradley Cooper… (En salles le 5 janvier)

🎬  -  « Ouistreham » d’Emmanuel Carrère

Emmanuel Carrère, écrivain et cinéaste, adapte un ouvrage de l'auteure et journaliste Florence Aubenas, Le quai de Ouistreham, paru en 2010 aux éditions de l'Olivier. Le résultat d’une expérience radicale : elle s’était fait passer pour une demandeuse d’emploi, et sous une fausse identité avait intégré pendant plusieurs mois une société d’entretien, qui travaillait notamment sur les ferries reliant Ouistreham à l’Angleterre.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le film :

Emmanuel Carrère, écrivain et cinéaste, adapte un ouvrage de l'auteure et journaliste Florence Aubenas, Le quai de Ouistreham, paru en 2010 aux éditions de l'Olivier. Le résultat d’une expérience radicale : elle s’était fait passer pour une demandeuse d’emploi, et sous une fausse identité avait intégré pendant plusieurs mois une société d’entretien, qui travaillait notamment sur les ferries reliant Ouistreham à l’Angleterre.

C’est Juliette Binoche qui interprète l'écrivain-journaliste, entourée d’acteurs et actrices non professionnelles, dont la plupart jouent une expérience bien vécue : celle de la précarité, de la violence au travail, des fins de mois difficile aussi. De longues journées qui commencent la nuit à nettoyer des bungalows ou à changer des draps en quelques secondes dans les cabines étroites des ferries, des moments de détente aussi, au bowling, chez soi avec ses enfants. Des moments que partagent, en se questionnant sur sa posture et sa légitimité, l’héroïne de ce film d’Emmanuel Carrère

L’avis des critiques : (Extraits)

►►► "Emmanuel Carrère vampirise le livre de Florence Aubenas pour essayer de faire un film qui réfléchisse à la façon dont tout écrivain est un vampire. Il se pose ces questions comme un écrivain, absolument pas comme cinéaste. Il n’y a pas de mise en scène." Jérôme Momcilovic

►►► " Je ne suis vraiment pas rentré dans l'intrigue de ce film. J’y ai vu des situations aperçues dans d'autres films (…) et une difficulté à se réinventer en termes de mise en scène comme en termes d'histoire. […] J'ai eu l'impression d’un immense artifice permanent censé traduire une réalité et ce jeu-là a vraiment du mal à trouver son équilibre. Emmanuel Carrère, qui n’a pas mené l’enquête de Florence Aubenas, ne s’est pas senti légitime à traiter ce sujet. Il a tenté de rester le plus à distance possible, en ne s’impliquant pas et donc sans impliquer le spectateur." Thierry Chèze

►►► "La question morale est une grosse question éthique au cœur du film. J’ai lu quelques passages du livre Florence Aubenas, que j’ai trouvé admirable dans la façon qu’elle a de résoudre ce problème en cherchant à incarner les personnages dont elle parle et c’est exactement ce qu’Emmanuel Carrère ne fait pas." Jérôme Momcilovic

►►► "Emmanuel Carrère échoue à décaler le livre pour s’approprier le récit." Thierry Chèze

►►► " Il y a un mur vraiment infranchissable entre l'actrice Binoche et ces personnalités réelles, qui font tout ce qu'elles peuvent, mais qui sont malheureusement réduites à des fonctions. Il n'y a pas un gramme de vie." Jérôme Momcilovic

Plus d’informations : Ouistreham d’Emmanuel Carrère - Avec Juliette Binoche, Hélène Lambert, Léa Carne… (En salles le 12 janvier)

🎧 Pour écouter la deuxième partie de la Grande Table Critique, c'est par ici ▼

Intervenants
  • Journaliste, critique de cinéma, directeur de la rédaction du magazine Première, animateur de télévision et de radio
  • critique de cinéma, auteur et conférencier
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......