LE DIRECT
Alexandre Astier lors d'une séance photo à Paris en juin 2021

Alexandre Astier, l'art de l'anachronisme

43 min
À retrouver dans l'émission

Le roi Arthur est de retour ! Plus de dix ans après la fin de la série culte, le réalisateur, acteur et musicien Alexandre Astier donne une suite à "Kaamelott", qui sortira mercredi 21 juillet au cinéma.

Alexandre Astier lors d'une séance photo à Paris en juin 2021
Alexandre Astier lors d'une séance photo à Paris en juin 2021 Crédits : JOEL SAGET - AFP

Alexandre Astier est acteur, réalisateur, musicien et créateur de la série télévisée à succès Kaamelott, diffusée sur M6 entre 2005 et 2009. Plus de dix ans après l'arrêt de la série culte dans laquelle la distribution ne quittait jamais son cercle familial, il réalise la suite qui sortira au cinéma mercredi 21 juillet. Dans Kaamelott : Premier volet, le roi Arthur fait son grand retour.

La langue, il la manie de toutes les manières. Celle, faussement tirée du Moyen-Âge lorsqu'il interprète le roi Arthur pour Kaamelott, mais aussi celles plus complexes de Jean-Sébastien Bach, qu'il a incarné lors de spectacles à Montreux et à Paris. Enfin, celle des étoiles, qu'il a étudié en préparant l'ExoConférence, un seul en scène à mi-chemin entre humour et grand sérieux consacré à l'astrophysique. 

J'adore les langues vaudevillesques, les situations bourgeoises. Je veux que les gens se vouvoient, à la manière de Michel Audiard ou de Georges Simenon, tous ces auteurs tirés de notre patrimoine populaire. Je donne à mes personnages un langage qui est le nôtre, ou plutôt des langages qui sont les nôtres. (Alexandre Astier)

Son humour à lui ne tombe jamais dans les clichés. On rit des situations, jamais des autres.

J'aime beaucoup filmer les gens qui ne comprennent pas ce qu'on leur dit. Mon personnage d'Arthur est un homme moderne, qui vient de Rome entouré de personnages très rétrogrades: racistes, misogynes, homophobes, tout ce que vous voulez. Arthur peine souvent parce qu'il est seul, entouré de ce genre de personnes. (Alexandre Astier)

Kaamelott, c'est aussi une série qui, sous couvert d'humour, questionne nos représentations et notamment la figure du héros, l'idée que l'on s'en fait. 

Je pense qu'un héros doit avoir des faiblesses, même un héros hollywoodien. Dans les séries historico-épiques, les héros sont habituellement très traditionnels, c'est-à-dire qu'ils sont entourés, qu'ils savent où ils vont, il y a une certaine idée de grandeur qui se dégage d'eux. Et toutes ces qualités, d'un coup, ça ne les rend plus vraiment humains. (Alexandre Astier)

Extraits sonores:

  • ExoConférence, un spectacle d'Alexandre Astier
  • Alexandre Astier et son sketch sur Bach, présenté au festival de Montreux
  • Extrait du film Kaamelott, premier volet
  • La folie des grandeurs avec Louis de Funès de Gerard Oury
  • Extrait du film David et Madame Hansen, d'Alexandre Astier avec Isabelle Adjani
  • Navegar de Joao Selva

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......