LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"La dame de chez Maxim", mise en scène par Zabou Breitman

Au Théâtre chez soi, avec Zabou Breitman

28 min
À retrouver dans l'émission

Feydeau vu par Zabou Breitman qui livre une mise en scène réjouissante de la " Dame de chez Maxim ". Comédienne, metteure en scène, réalisatrice à l'univers déjanté, Zabou Breitman est notre invitée.

"La dame de chez Maxim", mise en scène par Zabou Breitman
"La dame de chez Maxim", mise en scène par Zabou Breitman Crédits : Jean-Louis Fernandez

Un mari, une épouse, une maîtresse dans le lit, une nuit qu'on ne remet pas, la maîtresse non plus ... La Dame de chez Maxim réunit tous les ingrédients de la satire bourgeoise. Sous la baguette de Zabou Breitman,  la comédie de moeurs façon Belle époque n'a qu'à bien se tenir : tenue par une rythme implacable, sa Dame de chez Maxim prend des couleurs qu'on ne lui connaissait pas. 

De la fantaisie baroque aux lisières de l'épouvante, Zabou Breitman embarque le bourgeois dans une mécanique du rire dont il sortira halluciné. A-t-il rêvé ? A vous de voir ! 

Feydeau est d’une grande modernité, dans les sensations, les sentiments, le développement des comportements (…) C'est comme Corneille, Shakespeare, ils parlent de maintenant, si on l’entend bien comme c’est écrit. La distance avec leurs textes, c’est parfois nous qui la fabriquons. Quand on le travaille, on réalise à quel point c’est contemporain. Feydeau, c’est pour cela qu’il est indémodable. C’est un "grand". On l’oublie parfois parce qu’il fait rire, mais il fait rire sur un drame absolu. Il joue sur l’oubli et la mort. On oublie, on ne se souvient pas et on meurt. Il efface la situation et en met une nouvelle. Dès qu’il résout une problématique, il en trouve une autre. (Zabou Breitman). 

Montée en 2019 au Théâtre de la Porte-Saint-Martin, la pièce a été captée pour le petit écran, l'occasion d'évoquer avec Zabou Breitman le travail de prise de vue et de montage qui fait du " théâtre filmé " un objet à part. Une captation, ce n'est pas seulement une caméra que l'on pose face à la scène, comme le rappelle Zabou Breitman, qui outre sa casquette de comédienne et metteure en scène a marqué le petit et le grand écran comme réalisatrice, - on lui doit notamment la série " Paris etc." (2017) ou encore " Se souvenir des belles choses", César de la meilleure première œuvre en 2003. 

Dans cette captation, il y a toujours un « top shot », une vue d’en haut, une vue du ciel, c’est au théâtre ce qu’on ne voit jamais. Cette caméra venue du dessus permet des prises de vue étonnantes. (Zabou Breitman) 

A la télévision, le théâtre c’est comme un cadre, il faut réfléchir à où on monte, où on coupe (…) l’idée était de faire attention au moment de la disjonction, ce moment de changement de rythme et ne pas faire doublon entre la caméra et le théâtre. Il fallait laisser la disjonction à l’image et ne changer de plan qu’après (Zabou Breitman). 

Si capter le rythme de " La Dame de chez Maxim " est essentiel c'est que sa mécanique du rire implacable, servie par un casting serrés, " quatre corps" qui avancent ensemble. Le corps halluciné d'Anne Rotger,  la silhouette désarticulée de Micha Lescaut en Docteur Petypon, la gouaille de Léa Drucker en Môme Crevette et la présence André Marcon en oncle à héritage. 

La pièce devait être diffusée initialement le vendredi 13 novembre sur France 5 dans le cadre du programme "Au spectacle chez soi" qui depuis l'acte II du confinement prend la suite de "Au théâtre chez soi". Ce dernier a diffusé chaque vendredi, entre mars et juin un classique du répertoire de la Comédie-Française capté pour le petit écran, rappelant les grandes heures de l'émission culte "Au théâtre ce soir" qui anima les foyers de 1966 à 1986. La Dame de chez Maxim sera finalement visible en janvier sur France 5, le programme du vendredi 13 étant consacré à un hommage au dramaturge américain Israel Horovitz décédé le 9 novembre dernier. 

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......