LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Diane de Selliers 2020

Avec Diane de Selliers, l’art éclaire la littérature

27 min
À retrouver dans l'émission

Barbes bleues, chats bottés et fées des bois avec l'éditrice Diane de Selliers, dont la maison publie " Les Contes de Perrault illustrés par l'art brut ".

Diane de Selliers 2020
Diane de Selliers 2020 Crédits : Editeur

Les contes de Perrault, tout le monde croit les connaître. Pourtant, s'ils n'ont pas été écrit pour les enfants, mais bien pour un public d'adultes, ces récits merveilleux gagnent à être lus dans leur version d'origine, celle que rapporte Charles Perrault, écrivain mais aussi théoricien de la littérature, en 1697. Hérités d'une tradition d'abord orale, ces contes ont été adaptés bien après, édulcorés pour les jeunes publics. Car s'ils visent à instruire, comme témoignent ces "moralités" qui en closent chaque récit, les contes sont avant tout une aventure en terre hostile, celle du merveilleux, son inquiétante étrangeté après elle. Avec cette nouvelle édition, les éditions Diane de Selliers nous font aussi découvrir des contes que l'on connaît moins... de l'aventure de Griseldis, épouse éprouvée par un mari furieux à ces deux soeurs qui croisent le chemins des Fées. 

Charles Perrault, contemporain de Jean de La Fontaine, est académicien. Les contes et nouvelles qu'il a écrit étaient destinées avant tout à un public adulte. En redonnant sa juste valeur aux contes de Perrault, nous avons voulu faire un livre pour toute la famille. Les histoires dans leur version originale diffèrent souvent des contes édulcorés pour les enfants. Pourtant, lorsqu'on lit aux enfants les contes pour adulte de Perrault, la magie fonctionne, une vraie rencontre se fait par la langue, le mystère et le plaisir des mots. (Diane de Selliers) 

Plus qu'à tout âge, il faut relire les contes de Perrault aujourd'hui. Ils racontent les peurs, les fantasmes, les désirs, les regrets, tout ce qui fait vraiment parti de notre univers, aussi en tant qu'éternel enfant. On y retrouve beaucoup d'éléments de psychologie, de rêve. (Diane de Selliers).

Nourrir un imaginaire romanesque par un autre univers, celui de l'art brut, c'est aussi le pari de la maison d'édition Diane de Selliers. Depuis 30 ans, sa marque de fabrique demeure la même : l'édition comme un artisanat, et faire dialoguer un texte avec une oeuvre picturale, une iconographie qui en ouvre le sens, en élargisse la lecture. La peinture baroque en face des Métamorphoses d'Ovide, La Divine comédie éclairée par des planches inédites de Botticelli, La Genèse illustrée par l'abstraction... comme une bibliothèque idéale, les éditions fondent projet après projet un univers des sens, une invitation au voyage. Fil rouge de ces choix éditoriaux, des textes fondateurs d'un imaginaire commun, bien au-delà des frontières occidentales. Entrée vers l'Orient en 2007 avec la publication du "Dit du Genji", pilier fondateur du roman psychologique du premier millénaire sous la plume du japonais Murasaki Shikibu, la maison publie notamment le "Ramanaya", poème fondateur de la mythologie indienne, illustré par plus de 600 miniatures du XVI au XIXe siècle, fruit de 10 ans de recherches. 

Pour la collection " Les grands textes de la littérature illustrés par les plus grands peintres ", nous offrons chaque année au lecteur un dialogue entre un texte fondateur de la littérature et une peinture qui lui fait sens, entre en dialogue avec le texte, permet une autre lecture également - cette envie d'aller plus loin que la lecture. (Diane de Selliers) 

Les contes de Perrault illustrés par l'art brut - 2020
Les contes de Perrault illustrés par l'art brut - 2020 Crédits : Editions Diane de Selliers

Pour les contes de Perrault, c'est l'art brut, 130 dessins et peintures collectée au terme d'un long travail de recherches. L'occasion d'interroger leur éditrice, Diane de Selliers, sur l'étincelle que produit la rencontre du conte et d'un anti-mouvement, l'art brut, collection d'oeuvres hors de tout académisme, peintes par des hommes et des femmes marginaux en souffrance, souvent enfermés dans leurs prisons intérieures comme dans celles des asiles, rassemblées par l'artiste Jean Dubuffet sous un terme commun. 

Le choix de l'art brut est arrivé du plus profond de moi-même. Comme toutes les préoccupations des artistes de l'art brut viennent de la nuit des temps, (...) on a réalisé que chez ces artistes enfermés en eux-mêmes, qui n'ont que l'art graphique pour s'exprimer et donner un sens à leur vie, les préoccupations sont les mêmes que ce qui est exprimé dans le conte. (Diane de Selliers)

A rebours de la plupart des maisons d'édition guidées par une politique de l'offre, chaque année voyant la parution d'un nombre de titres croissant à une époque où les français lisent de moins en moins, cette maison d'édition, c'est aussi le choix d'une unique publication par an. De quoi questionner son modèle économique et le statut du "livre" : objet, industrie, valeur mais aussi symbole.. 

Pour aller plus loin : retrouvez ici la série d'émissions de la Compagnie des auteurs consacrées aux contes, cette semaine en nouvelle écoute, disponible en intégralité.

Extraits sonores: 

  • JEAN DUBUFFET
  • KISS OF VENUS
  • HUBERT NYSSEN

Bibliographie

Couverture - Ed. Diane de Selliers

Et ainsi le désir me mèneEditions Diane de Selliers, 2020

Intervenants
  • éditrice de livre d’art elle publie un livre par an dans la collection « Les grands textes de la littérature illustrée par les plus grands peintres. » des livres qui demandent à chaque fois des années de travail et de recherche.
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......