LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pippo Delbono

Avec Pippo Delbono, y’a de la joie

27 min
À retrouver dans l'émission

Contre le chagrin du deuil, le metteur en scène Pippo Delbono nous met du baume au coeur avec "La Gioia", à voir au Théâtre du Rond-Point jusqu’au 20 octobre 2019.

Pippo Delbono
Pippo Delbono Crédits : Roberto Serra - Visactu

La joie n'est pas un résultat, c'est un fait, une chose, un lieu...  Dans La Goia, le metteur en scène italien Pippo Delbono convoque la joie contre le chagrin, en souvenir de son ami Bobò, compagnon de route disparu l'hiver dernier. A voir au Théâtre du Rond-Point jusqu’au 20 octobre, puis en tournée en France et à l’étranger jusqu’au printemps 2020.

Bobò qu’il avait rencontré en travaillant dans un hôpital psychiatrique d'Aversa, en Italie. Sourd, muet, microcéphale, et aux gestes "extraordinaires", il était devenu un comédien central de la compagnie et, nous dit Pippo Delbono, "un maître". 

Retrouver la joie sans Bobo, la retrouver avec sa voix, des éléments, des choses qui continuent d'exister...    
(Pippo Delbono)

"Gioia" (Pippo Delbono, 2019)
"Gioia" (Pippo Delbono, 2019) Crédits : Fiona Defolny (Rond-Point)

En 2002,le Festival d’Avignon découvre Pippo Delbono avec Il Silenzio, Guerra et La Rabbia. Lui qui a grandi en Italie et côtoyé Pina Bausch avant de voyager à travers le monde a raflé les prix les plus prestigieux dans toute l’Europe par son théâtre et son cinéma. La Gioia, son premier spectacle depuis la mort de Bobò, est aussi dédié à ses danseurs et comédiens réfugiés et handicapés. 

Parfois, être joyeux est une parole banale. Et il est vrai que l'on a aussi besoin de cette banalité.    
(Pippo Delbono)

Il relie le mot "joie", qui, dit-il, lui fait peur, non pas seulement aux "images de familles heureuses, d’enfants heureux, de paysages heureux", mais aussi et surtout à la mort, et "La Mort joyeuse" était un titre possible pour ce spectacle. Ainsi la joie a-t-elle à voir "avec la libération de la lutte, de la douleur, du noir, de l’obscurité". Pour Pippo Delbono, en somme, dans sa traversée vers la joie, la douleur a été un déclic.

La joie, c'est un parcours. On va la chercher dans les petites choses, les petits éléments de la vie, dans chaque instant. Parfois, on a les yeux trop fermés, et on ne voit pas que la joie existe.    
(Pippo Delbono)

Extraits sonores : 

  • Extrait du spectacle La Gioia de Pippo Delbono (2019)
  • Bye bye Higelin (Rodolphe Burger, festival "C'est dans la Vallée" à Sainte-Marie-aux-Mines)
  • Pier Paolo Pasolini sur sens de l’expression "ab joy" ("Pasolini l'enragé" - entretien de 1966)
  • Pina Bausch (L'humeur vagabonde, France Inter, 16/12/2015)
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......