LE DIRECT
"Royal" (Wagram, 2020)

Ayo, la voix royale

27 min
À retrouver dans l'émission

Révélée avec "Down on my knees", toujours entre blues, jazz ou soul, de sa voix lumineuse, la chanteuse Ayo est avec nous aujourd'hui pour son nouvel album,"Royal" (Wagram), entre la Jamaïque et une tournée parisienne.

"Royal" (Wagram, 2020)
"Royal" (Wagram, 2020) Crédits : Ayo

Celle qui s’est fait connaître en 2006 avec le tube "Down on my knees" revient aujourd’hui avec un sixième album, Royal (Wagram). Ayo, Joy Olasunmibo Ogunmakin de son vrai nom, est notre invitée. 

A l’origine, Ayo devait enregistrer un album de reprises de ses propres chansons, de "Down on my Knees" à "Help is Coming". Finalement, il y aura bien des reprises, mais pas de ses propres compositions : "Throw it Away" de la chanteuse de jazz Abbey Lincoln et "Né quelque part", de Maxime le Forestier, qui chante l’universalité.

La musique est la seule langue internationale ; on peut partir en Chine sans parler le mandarin, mais on peut quand même parler avec les gens. Comme avec les émotions […], avec la musique, on peut sentir les choses, on peut communiquer.                        
(Ayo)

L’occasion aussi de revenir sur son histoire et son parcours, aujourd’hui marqué par son statut de femme et de mère. Née en Allemagne d’une mère tzigane absente et d’un père nigérien ingénieur, DJ et collectionneur de vinyles, aimant mais jugé inapte à s’occuper de ses enfants, elle attrape le virus de la musique entre foyers d’accueil et orphelinats. Adulte, elle mène une existence cosmopolite, voyage à Londres, vit entre Paris et New York. Sa musique porte la trace de ses voyages autant que de ses joies personnelles, naissance de ses enfants en tête. 

Pour moi, Dieu, c’est l'espoir, la lumière, l’amour. C’est l’essence de la vie.                    
(Ayo)   

Les seuls dont je peux dire que je ne peux que les aimer plus, ce sont mes enfants. J’ai pour eux un amour inconditionnel.                    
(Ayo)

Celle qui se désigne comme "la fille à la guitare" nous livre aujourd’hui un album qui chante les différences et pour lequel sa voix, instrument à elle seule, est remise au centre. A noter que Ayo se produira en tournée dès le mois de mars. 

Je ne veux pas dire "musiciens", ce sont plutôt des "magiciens". [ …] Je peux dire que ce disque n’est pas à moi, il est à tous les musiciens, à nous tous.                  
(Ayo)

Extraits sonores :

  • "Royal" (Ayo, Royal, 2020)
  • "Né quelque part" (Ayo, Royal, 2020)
  • "Afro Blue" (Ayo, Royal, 2020)
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......