LE DIRECT
Chilly Gonzales au piano à Berlin

Chilly sur la touche play

28 min
À retrouver dans l'émission

Six ans après la sortie de "Solo Piano II", le très attendu "Solo Piano III" complète une trilogie débutée en 2004, signée Chilly Gonzales. Le pianiste aux multiples facettes vient également présenter un nouveau documentaire qui lui est consacré, "Shut up and play the piano" de Philipp Jedicke.

Chilly Gonzales au piano à Berlin
Chilly Gonzales au piano à Berlin Crédits : Stefan Hoederath - Getty

Le piano ? Comment est-ce possible que l’endroit le plus intime, qui n’était qu’à moi, soit devenu la seule façon de me présenter au monde ? C’est le paradoxe de l’artiste.

Troisième opus d'une trilogie débutée il y a quatorze ans, l'album Solo Piano III de Chilly Gonzales est un ambitieux mélange d'influences, allant de compositeurs classiques comme Bach et Liszt à une figure d'enfance, Chico Marx, qui a sculpté sa conception de la musique faite d'amusement et de jeu avec le public. 

Le genre du thème et variations, c’est un remix avant l’heure. Les musiciens se parlent à travers les siècles. Quand je fais une lecture à vue, j’incarne les compositeurs, de Haydn à Daft Punk, j’entre dans leur peau … ou dans leur casque.

Le pianiste canadien a en plus choisi de dédier chaque titre de son album à une personnalité "obstinée" et rend notamment un hommage au groupe de rap américain Migos.

Les rappeurs sont des héros pour moi parce qu’ils ont réussi à être plus grands que la vie. Je suis touché par les gens qui partagent leurs fantasmes.

Quand je monte sur scène, ce n’est pas pour montrer que je suis gentil ou modeste ou respectueux, mais plutôt pour montrer mes cauchemars, l’arrogance qui cache la confiance en soi, le côté rancunier, prendre de l’énergie négative pour la transformer en positif.

Son goût pour la transmission s'est également concrétisé par l'ouverture en 2017 d'un conservatoire éphémère, le Gonzervatory. 

Un artiste, c’est quelqu’un qui apprend sur lui-même en faisant des choses. C’est juste une série de micro décisions instinctives, et, pour continuer à produire des choses qui nous surprennent, il faut qu’on reste des mystères aussi pour nous.

Chilly Gonzales était également en masterclasse France Culture vendredi 14 septembre à 19h au studio 106 (100 places), interviewé par Maylis Besserie, et en concert à Paris les 26 et 27 juin au Trianon

Écouter
5 min
En Bonus, Chilly Gonzales revient sur la genèse du titre « Pretenderness », extrait de l’album « Solo Piano III », dans les bacs ce vendredi. Une tendresse feinte … Comment traduire cette ambiguïté au piano ? Réponse autour du piano du studio 108

Rediffusion du 04/09/2018

Bibliographie

Solo Piano III (2018) de Chilly Gonzales

Solo Piano III GonzalesGentle Threat, 2018

Shut up and Play the Piano

Shut up and Play the PianoRouge Distribution, 2018

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......