LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le cinéaste Denis Villeneuve et l'acteur Timothée Chalamet sur le tournage de "Dune"

Denis Villeneuve, objectif Dune !

26 min
À retrouver dans l'émission

À l'occasion de la sortie événement du film "Dune" adapté du roman de Frank Herbert, Olivia Gesbert reçoit le cinéaste québécois Denis Villeneuve. Vous pourrez également écouter sur la page de l’émission un entretien avec l'actrice Rebecca Ferguson (Dame Jessica dans le film).

Le cinéaste Denis Villeneuve et l'acteur Timothée Chalamet sur le tournage de "Dune"
Le cinéaste Denis Villeneuve et l'acteur Timothée Chalamet sur le tournage de "Dune" Crédits : 2020 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.

Après le projet avorté d'Alejandro Jodorowsky dans les années 1970 et la version plutôt ratée de David Lynch en 1984, c'est cette fois au tour de Denis Villeneuve de s'attaquer au roman culte de Frank Herbert. Il livre une version ambitieuse en faisant le choix de n'adapter que la première moitié du roman. Si le public est au rendez-vous, le cinéaste québécois espère pouvoir filmer la deuxième partie du livre.

En faisant ce pari, Denis Villeneuve se donne le temps de développer les nombreux conflits qui opposent les personnages durant les 2h35 du film. Il se concentre sur les enjeux politiques et écologiques tout en puisant dans la vision féministe de Frank Herbert.

"Dune" version 2021 est un film à grand spectacle où les effets spéciaux très réussis n'empiètent jamais sur le déroulement du récit. Le cinéaste dit de son film qu'il est "une lettre d'amour au grand écran".

Je voulais vraiment que le film aie cette espèce de réalisme, que le film soit vraiment ancré dans la nature, que la nature paraisse presque moins familière aux spectateurs. Je ne voulais pas créer une espèce d'exotisme ou d'étrangeté. Je voulais plutôt créer une familiarité avec les lieux. Je voulais que la planète des sables paraisse dangereusement proche de nous et embrasser le plus possible la puissance de la nature à l'écran. (Denis Villeneuve)

C'est quelque chose qui m'avait beaucoup touché dans le roman : cette idée d'une culture qui veut vivre en harmonie et qui, plutôt que la dominer, vit en respect avec la nature. Dans "Dune", il y a cette idée que l'être humain est replacé "à sa place" dans l'écosystème. On n'est pas dans la  domination. (Denis Villeneuve)

On a passé plusieurs semaines en Jordanie et à Abu Dhabi, dans le désert. C'était très important pour moi, pour justement se rapprocher le plus possible de la puissance d'évocation de la nature, de l'impact du paysage. Le film est à propos de ce voyage initiatique de Paul Atréides qui s'enfonce dans un paysage et qui en vient à une démarche d'introspection. [...] Le film s'appelle "Dune", on n'allait pas tourner ça dans l'arrière cour d'un studio ! C'était très, très, très, très important d'aller dans le désert. (Denis Villeneuve)

Pour moi, le grand écran fait partie du langage. Quand on tourne un film pour le grand écran, il y a tout un rapport à la prise de vue, à la profondeur de champ, au rythme avec lequel le film va être monté et avec toute la construction sonore du film. Tout le film a été élaboré pour être reçu sur le grand écran. Si on voit ce film à la télévision, on ne reçoit pas la même expérience. Si on voit le film en IMAX ou en Dolby Atmos, l'expérience devient pratiquement physique. [...] En fait, c'est une lettre d'amour au grand écran.  (Denis Villeneuve)

Rebecca Ferguson et Timothée Chalamet dans "Dune"
Rebecca Ferguson et Timothée Chalamet dans "Dune" Crédits : 2020 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.

L'actrice suédoise Rebecca Ferguson, connue pour ses rôles dans "Mission : Impossible", "The Greatest Showman" et "Doctor Sleep", incarne dans "Dune" Dame Jessica, la mère de Paul Atréides. Elle a accordé une interview à "La grande table". A écouter ici !

Écouter
10 min
Entretien avec Rebecca Ferguson (Dame Jessica dans "Dune") par Henri Le Blanc

Dame Jessica est vraiment au premier plan de l'histoire. C'est elle qui enclenche le mouvement de son héros. Sans Jessica, il n'y a pas de film. Mais elle reste malgré tout dans l'ombre. Et il faut qu'elle soit dans l'ombre pour qu'elle crée cette dynamique du film. Ce n'est pas "C'est un film pour les féministes!" Non, vraiment pas. Mais est ce qu'il est en avance sur son temps ? Oui, je crois. Est-ce qu'il lance des débats ? Oui, j'espère. (Rebecca Ferguson)

En tant que mère, même si Jessica a tous les pouvoirs incroyables (elle est très forte, elle est capable de lire dans les esprits, elle est connectée à sa famille ancestrale, elle est capable de communiquer sans parler avec les autres), malgré tout ça, elle est toujours terrifiée pour la vie de son fils. […] Elle est toujours dans des sentiments extrêmes. En permanence. Ce n'est pas une faiblesse mais j'imagine que c'est très difficile d'être à la fois si puissante et si vulnérable. À un moment, il faut lâcher prise. A un moment votre création, votre enfant devra suivre son propre chemin. (Rebecca Ferguson)

En fin d'émission, Michel Ciment dresse un bilan de la 78e Mostra de Venise et de son palmarès.

L'intégralité du "Cycle de Dune" est édité en France chez Robert Laffont. "Dune" est disponible dans une nouvelle édition revue et augmentée d'une préface de Denis Villeneuve et de Pierre Bordage (collection "Le Bruit du monde").

Extraits sonores : 

  • Bande annonce de Dune (Denis ViIlleneuve, 2021)
  • Frank Herbert, France Culture, Le vif du sujet, 13/07/1978

Bibliographie

Dune (avec une préface de Denis Villeneuve)

Dune (Le cycle de Dune, vol.1)Robert Laffont, 2020

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......