LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Ibrahim Maalouf à l'Accor Arena le 14 décembre 2016

Ibrahim Maalouf, la 40aine rugissante

28 min
À retrouver dans l'émission

Le musicien et compositeur Ibrahim Maalouf souffle ses 40 bougies autour de "40 mélodies". L'occasion, avec cet album, de revenir à l'essentiel : une trompette et une guitare, quelques invités, et l'amour de la musique qu'il partage avec son public depuis plus de dix ans.

Ibrahim Maalouf à l'Accor Arena le 14 décembre 2016
Ibrahim Maalouf à l'Accor Arena le 14 décembre 2016 Crédits : Joseph Bagur

Une trompette, une guitare et 40 mélodies, c'est la promesse du nouvel album d'Ibrahim Maalouf. 40 mélodies pour fêter ses quarante bougies, et pour revenir à ce qui importe : la mélodie, qu'il n'a jamais abandonnée, l’amitié -avec François Delporte, le guitariste qui l'accompagne depuis des années et avec qui il joue ici en duo, avec Franck Woest, son pianiste, et avec d'autres encore. Et avec ça, la trompette, qu'il voulait arrêter après 40 ans. Mais il semble que l'héritage paternel ne se laisse pas oublier.

J'ai tendance à créer quand je suis serein, je ne créé pas dans la difficulté ; les périodes de ma vie pendant lesquelles j'ai souffert ne sont pas celles où j'ai créé le plus.                
(Ibrahim Maalouf)

Un quarantième anniversaire préparé en confinement et à distance, avec des invités plus ou moins célèbres, mais non moins talentueux, et dont la collaboration lui importait : Arturo Sandoval, Sting, Matthieu Chedid, Marcus Miller, Jon Batiste - qu'il a rencontré par l'intermédiaire de Quincy Jones...

Réenregistrer toutes ces histoires que j’ai racontées depuis trente ans (...) Revenir simplement  à l’essentiel : la mélodie. L’amitié qui se crée dans mon métier (...) et redonner sa place à la trompette.              
(Ibrahim Maalouf)

A force de faire plein d’orchestrations, la trompette finit par avoir un second rôle. Sur cet album, je rends à César ce qui appartient à César, à mon père, je redonne cet honneur de m’avoir offert cet héritage.              
(Ibrahim Maalouf)

Depuis plus de dix ans maintenant, le musicien et compositeur enchaîne albums, projets de bandes originales (un César pour son travail sur le film de Safy Nebbou, Dans les forêts de Sibérie, 2016) concerts et tournées. Avec sa trompette microtonale à quatre pistons, que son père inventa, il circule entre les genres, formé au répertoire classique (il jouait le Concerto brandebourgeois n° 2 de Bach, réputé ardu, à 15 ans) mais s'est surtout fait connaître pour un répertoire de variété, de la musique classique orientale au jazz ou au rap.  

J'ai accepté d'être un peu nomade, depuis le début ; (...) ça ne me dérange pas de ne pas avoir une identité fixe, rigide, régie par des codes ou des dogmes précis.            
(Ibrahim Maalouf)

Sans étiquette, pourtant critiqué par une partie de la jazzosphère pour sa trop grande diversité et sa présence médiatique, il détient deux Victoires du Jazz et deux Victoires de la musique, la première en catégorie « musique du monde » pour son album Illusions (2014). En 2016, année de la sortie de l'album Red and Black Light, il donne un concert historique à l’AccorHotels Arena de Paris Bercy. Seuls Miles Davis, l'une de ses idoles, à l'affiche avec Gil Evans et Bobby McFerrin, l'y avaient précédé en 1984.  

40 Mélodies est riche de ses collaborations, de ces nombreuses réussites et de ses traversées du désert. Il le décrit lui-même comme l'album de la maturité, celui qu'il n'aurait pas pu réaliser à 30 ans.

A noter, les dates prévues de ses prochains concerts pour 2020-2021 :

  • 9, 10 et 11 décembre :  Duc des lombards  ( complet ) 
  • 13 Janvier au 22 mars :  Théâtre de L’œuvre - les jours seront précisés sur le site web du théâtre
  • 19 Mars : Sainte-Maxime 
  • 20 Mars : Saint-Raphael
  • 2 Avril : Chateauneuf sur Isère                                                         
  • 3 Avril : Megève Jazz Festival 
  • 10 Avril : Espace des Arts Pavillon sous-bois    
  • 11 Avril : Espace Carpeau Courbevoie 
  • 3 Mai : Zenith de Paris 
  • 20 décembre : Hotel Accor Arena

Extraits sonores : 

  • "Beirut" (40 Mélodies, Mi'ster Ibé, Ibrahim Maalouf, 2020)
  • Lhasa de Sela (France inter, "Eclectik", 29/03/2005)
  • "Levantine Symphonie n°1" (40 Mélodies, Mi'ster Ibé, Ibrahim Maalouf, 2020)
  • "Essentielles" (40 Mélodies, Mi'ster Ibé, Ibrahim Maalouf, 2020)
  • "Shadows" (40 Mélodies, Mi'ster Ibé, Ibrahim Maalouf en duio avec M à ma guitare, 2020)

Bibliographie

"40 mélodies" (Mi'ster Productions, 2020)

40 mélodiesIbrahim MaaloufMi'ster Productions, 2020

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......