LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
John Carpenter donnant un concert dans l'Aragon Ballroom de Chicago (Illinois, USA) le 9 novembre 2017

John Carpenter, orchestrer l'horreur

27 min
À retrouver dans l'émission

Le cinéaste et compositeur John Carpenter nous propose une plongée dans l’horreur pour conjurer nos peurs avec son nouvel album, "Lost Themes III : Alive After Death (Sacred Bones Records). Il est notre invité aujourd'hui.

John Carpenter donnant un concert dans l'Aragon Ballroom de Chicago (Illinois, USA) le 9 novembre 2017
John Carpenter donnant un concert dans l'Aragon Ballroom de Chicago (Illinois, USA) le 9 novembre 2017 Crédits : Daniel Boczarski / Contributeur - Getty

Réalisateur, scénariste, producteur et compositeur américain, John Carpenter est le réalisateur de titres devenus cultes : Assaut (1976), Halloween, la nuit des masques (1978), New York 1997 (1981), Invasion Los Angeles (1988), L’Antre de la folie (1994)... A l’origine du renouveau du genre horrifique, il a érigé en règles stylistiques les contraintes que lui imposaient des budgets de misère, misant sur l’ambiance et la tension plutôt que sur le gore.  

La vie réelle me fait beaucoup plus peur que n’importe quel film d’horreur. La vraie vie est terrifiante. (John Carpenter)

Dès son premier véritable film, Dark Star (L’Etoile Noire, 1974), il met en place un univers de science fiction que l’on retrouve dans Assault on Precinct 13 (Assaut , 1976). Dans la veine d'un Howard Hawks ou d'un John Ford, qui l'inspirent mais desquels il se différencie aussi, il valorise la lutte du Bien contre le Mal et les héros marginaux, dans l'esprit des grands Westerns.

Moi je suis vivant. L’art c’est ce qui reste après nous. Nous espérons qu’il y aura de l’art et de la vie après nous (John Carpenter)

Mais c'est surtout en tant que réalisateur de films d'horreur qu'on le connait : son premier grand succès, Halloween (Halloween, la Nuit des masques, 1978), dont il a aussi composé le thème musical, correspond aux débuts d'un nouveau genre, le “slasher movie”. Surtout, c'est la naissance d'un personnage devenu culte : Michael Myers, le tueur au long couteau et au masque.

Aujourd'hui, malgré une collaboration en tant que conseiller artistique pour le remake de David Gordon Green – Halloween, sorti 2018 avec Jamie Lee Curtis, actrice historique du personnage de Laurie Strode - il est désormais actif en tant que compositeur principalement. Préférant faire lui-même ses musiques de film, il a composé certaines bandes sons parfois plus connues que leurs films : Halloween, The Fog, Escape From New York… Exception faite du film The Thing, pour lequel Ennio Morricone a composé la musique. Pour John Carpenter, la peur est une expérience multisensorielle.

Composer une musique qui ne soit pas une bande originale de film, c’est une démarche différente. Dans le premier cas, vous créez une image. Et dans le deuxième, il n’y a rien qui vous retient. Vous pouvez faire ce que vous voulez. Alors que dans le premier, vous avez une image à laquelle vous devez coller. Je pense que je suis plus libre. (John Carpenter)

Il nous parle aujourd'hui de son nouvel album  Lost Themes III : Alive After Death (« vivant après la mort ») qui sort chez le label Sacred Bones Records et suit deux volets (Lost Themes, 2015 et Lost Themes II, 2016) pour lesquels le réalisateur-compositeur avait déjà collaboré avec le musicien rock Daniel Davies et son fils Cody Carpenter.

Ce qui se passe aux USA, c’est une guerre civile. Elle se poursuit depuis très longtemps sans qu’il y ait un coup tiré. C’est très dangereux, ça divise notre nation. (John Carpenter)

Le coffret des versions restaurées des films de John Carpenter est disponible en édition limitée chez StudioCanal. Et la belle restauration du chef d'œuvre adapté du roman de Stephen King, Christine, est éditée chez Carlotta.

Extraits sonores : 

  • Extraits de Alive After Death III (John Carpenter, Sacred Bones Record, 2020) : "Alive After Death", "Weeping Ghost"

Des films de John Carpenter :

  • Halloween (1978)
  • Christine (1983)
  • Invasion Los Angeles (1988)
  • L'Antre de la folie (1994)
  • Prince des ténèbres (1987)
  • The Thing (1982)

Bibliographie

"Lost Themes II" (Sacred Bones Records)

Lost Themes IIJohn CarpenterSacred Bones Records, 2016

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......