LE DIRECT
Michaël Ferrier

Jour Ferrier

28 min
À retrouver dans l'émission

Michaël Ferrier est l'auteur de "Scrabble" (Gallimard, Mercure de France, 2019), une initiation singulière et un roman où il évoque ses années d'enfance au Tchad.

Michaël Ferrier
Michaël Ferrier Crédits : Francesca Mantovani

Centrant l'intrigue de Scrabble (Mercure de France, 2019) sur les années qu'il passa au Tchad à la fin des années 70, Michaël Ferrier revient sur son "enfance éblouissante", les apprentissages sensoriels qui l'ont marqué autant que la guerre qu'il y a vue, dans sa violence indicible. Plongeant dans les spirales de la mémoire, l'auteur de Fukushima (Gallimard, 2012) décrypte ses souvenirs et rend hommage au pays qui l'a vu grandir. Celui qui dit venir d'une famille créole interroge la pluralité des points de vue, la rencontre entre les cultures et les oublis de l'enfance. Son ouvrage a la particularité d'un "mécanisme" : l'image du plateau de Scrabble, sur lequel les mots s'écrivent, et progressent.

A partir de cette étoile [au centre du Scrabble] centrale, tout le livre est construit un peu de cette manière : par promenades successives bifurcations, aléas...          
(Michaël Ferrier)

L'auteur français, qui vit au Japon depuis presque trente ans, aborde les apprentissages qui émaillèrent ses jeunes années. Il évoque notamment l'importance de la sensation, et la façon dont il apprit à percevoir le monde. L'écrivain explore abondamment les goûts, les sons et les odeurs de son enfance. 

Par son écriture sensorielle, l'auteur de Scrabble diffracte les expériences qui façonnent notre perception et notre intellection. La plus traumatisante d'entre elles serait peut-être la guerre, et l'enfant qui est au centre du roman la rencontre de la façon la plus frontale qui soit : le bruit des balles, la chute des obus, l'ami à terre qui se vide de son sang.

J'ai voulu montrer, décrire dans le livre, cet état d'enfance qui est un état d'ouverture, un état de disponibilité au monde [...] ; évidemment, à l'état adulte je dirais qu'on passe notre temps à retracer cet extraordinaire herbier de sensations que nous avons dans la vie.                      
(Michaël Ferrier)

J'ai eu une enfance plurielle [...] mais le Tchad a rappelé cela, a ouvert de nouvelles voies et, bien des années plus tard, quand je suis parti au Japon où je vis maintenant, celui-ci a ouvert, disons, d'autres galeries. [...] Il y a plusieurs façons de voir le monde, c'est ce que j'appelle la possibilité du pluriel.                      
(Michaël Ferrier)

Extraits sonores : 

Bibliographie

Scrabble

ScrabbleMichaël FerrierMercure de France, coll. "Traits et portraits", 2019

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......