LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Juanjo Guarnido et Alain Ayroles, auteurs des "Indes Fourbes" (Delcourt, 2019)

Juanjo Guarnido, conquistador de la BD

27 min
À retrouver dans l'émission

Avec Juanjo Guarnido, dessinateur de bande dessinée, pour Les Indes Fourbes (Delcourt, août 2019)

Juanjo Guarnido et Alain Ayroles, auteurs des "Indes Fourbes" (Delcourt, 2019)
Juanjo Guarnido et Alain Ayroles, auteurs des "Indes Fourbes" (Delcourt, 2019) Crédits : ©Vollmer-lo

On le connaît pour la série Blacksad, qu’il publie de 2000 à 2013 aux côtés de Juan Díaz Canales. Un polar animalier baignant dans une atmosphère de film noir américain des années 1950,et dont le héros, John Blacksad, un chat noir, exerce comme détective privé. Un nouveau tome est prévu pour 2020, et l’œuvre a même eu droit à son propre jeu vidéo en novembre 2019 : Blacksad Under the skin (Microids), dont la création a été supervisée par ses deux auteurs.

Juanjo Guarnido, notre invité aujourd’hui, revient avec Les Indes Fourbes, paru en août 2019 aux éditions Delcourt, d’après un scénario d’Alain Ayroles. Une œuvre récompensée par le Prix Landerneau BD 2019 le 25 novembre dernier. Dessinateur multiprimé et Prix Eisner, Juanjo Guarnido figure aussi dans la sélection du Festival d’Angoulême pour Les Indes Fourbes.

Dans les années 1990, il exerce la fonction d’animateur pour les studios Walt Disney de Montreuil en tant que dessinateur de décors puis animateur. C’est là qu’il met à profit ses heures libres pour entreprendre son premier album, Blacksad : Quelque part entre les ombres. En outre, Juan Guarnido a fait ses armes sous l’influence des comics, réalisant des illustrations pour les versions espagnoles de Marvel. Il se démarque par la finesse de ses dessins, souvent en aquarelle, et par son humour.

Je suis raconteur d’histoires dans la mesure où je peux les dessiner. Les blagues, je ne sais pas les raconter. […] Je me suis découvert une passion dans le fait de raconter les histoires de façon séquentielle, […] dans le langage de la bande dessinée qui est si spécial, si merveilleux.    
(Juanjo Guarnido)

Et c’est bien à l’aquarelle qu’il dessine les aventures de Pablos de Ségovie, personnage du roman picaresque El Buscón ou La vie de l'aventurier nommé Don Pablos de Ségovie, vagabond exemplaire et miroir des filous écrit par Francisco de Quevedo en 1626, un roman picaresque emblématique du genre qui se distingue par son humour féroce. 

S’agissant d’un personnage fripon, il fallait user d’arguties, pour que le lecteur s’attache à cet anti-héros. […] Le physique était important, il fallait un personnage attachant, fourbe, équivoque avant tout.      
(Juanjo Guarnido)

Alors que Juanjo Guarnido nous avait habitués aux personnages animaliers, les bêtes ne sont pas anthropomorphisées dans Les Indes Fourbes, œuvre où se mêlent farce et tragédie, et où le baroque côtoie le registre épique. Un roman graphique de 160 pages qui aura nécessité dix ans de travail. Un récit en forme de poupées gigognes et un style narratif hybride que ses auteurs ont trouvé au fur et à mesure de la conception de ce roman graphique. 

Il était prévu [que la BD] fasse 80 pages, sauf qu’à la fin elle en a fait le double. On s’est laissés entraîner par notre personnage, qui devient de plus en plus ambitieux dans le récit et qui nous a contaminés.      
(Juanjo Guarnido)

Extraits sonores : 

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......