LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Image tirée du film Tom Medina, réalisé par le réalisateur Tony Gatlif (2021)

Voyage(s) à Arles avec Tony Gatlif et Christoph Wiesner

43 min
À retrouver dans l'émission

Partez en Camargue avec le cinéaste Tony Gatflif, grand amoureux de ce territoire et réalisateur du film Tom Medina ainsi que Christoph Wiesner, directeur des rencontres de la photographie à Arles.

Image tirée du film Tom Medina, réalisé par le réalisateur Tony Gatlif (2021)
Image tirée du film Tom Medina, réalisé par le réalisateur Tony Gatlif (2021) Crédits : Les films du Losange

Christoph Wiesner est le nouveau directeur des rencontres de la photographie d'Arles, en Camargue. 

Tony Gatlif est cinéaste. Habitué de la Croisette, il reçoit le prix Un certain regard à Cannes pour son film Latcho Drom est en 1993 et le prix de la mise en scène pour son film Exils. Son dernier film, Tom Medina, sortira en salles le 4 août. 

Quand on lui demande s'il est inquiet pour son film, qui doit sortir moins de deux semaines après l'instauration du pass sanitaire dans les salles, le réalisateur Tony Gatlif affirme qu'il n'est pas inquiet.

Ca fait quarante ans que je fais ce métier, si je devais m'inquiéter pour chaque film, je ne m'en sortirais pas! (Tony Gatlif)

On a décidé avec mes distributeurs de sortir le film le 4 août. La décision a été prise il y a un mois et a été guidée par le fait qu'il y a trop de films, on s'est beaucoup demandé comment on trouverait une place à la rentrée alors on s'est dit qu'on le sortirait pendant l'été, là où tout le monde est en vacances, sauf notre public. (Tony Gatlif)

Tony Gatlif vient d'Alger et a été rapatrié en France alors qu'il était jeune. "Mais je n'étais pas pied noir", précise-t-il. A douze ans, il fait la route jusqu'en France se se souvient du chaos qu'il a perçu à travers ses yeux d'enfants. Les hommes, les femmes et les enfants qui pleurent, les cris, et le désordre. Les riches pieds noirs déjà partis depuis longtemps. Lorsqu'il arrive en France, il sait à peine lire, écrire, compter. L'instituteur peine à garder ces enfants tziganes pour la plupart en classe, il décide de leur passer des films. 

A l'école, notre instituteur peinait à nous faire apprendre alors il nous projetait des films. A l'époque, je n'en avais jamais vu de ma vie. Les images n'existaient pas. Et là, d'un coup, on a pris en pleine gueule le cinéma. (Tony Gatlif)

C'est clair, ce sera le cinéma et rien d'autre. En filmant les territoires de France, Tony Gatlif découvre la Camargue et Arles, petite ville dont il tombe amoureux. Il en est aussi épris que Christoph Wiesner, nouveau directeur des rencontres de la photographie, qui fait prospérer ce festival emblématique, véritable rendez-vous estival. Au programme, plus de 35 expositions différentes, de tous genres. A Arles, on peut tomber sur les oeuvres de l'icône de la photographie, Sabine Weiss, comme celles de photographes émergents, à l'image de la collection Blackvangarde.

La vision du commissaire de l'exposition Blackvangarde confronte la photographe, l'art, la morde au regard des réseaux sociaux, il questionne la représentation du corps noir. (Christoph Wiesner)

Extraits sonores:

  • Bande annonce de Tom Medina de Tony Gatlif
  • Lucien Clergue à propos de la ville d'Arles - ORTF - 1962
  • C Sabine Weiss interwievée par Michel Tournier sur son métier, être femme et photographe - ORTF - 1965
  • Extrait de Gadjo Dilo de Tony Gatlif
  • Extrait de Exils de Tony Gatlif
  •  Musique de Gadjo Dilo « tutti frutti » et « camera »
  • Point sensible (Feat. Lala &ce) MALIK DJOUDI, LALA &CE

Bibliographie

Image du film Tom Medina

Tom MedinaTony GatlifLes films du Losange, 2021

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......