LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Frederic PAJAK - Prix Médicis de l'Essai 2014

Frédéric Pajak, autoportrait avec Pessoa

26 min
À retrouver dans l'émission

Frédéric Pajak, écrivain et dessinateur, auteur de "Manifeste Incertain (tome 9) : Avec Pessoa" (Ed. Noir sur Blanc, sept. 2020)

Frederic PAJAK - Prix Médicis de l'Essai 2014
Frederic PAJAK - Prix Médicis de l'Essai 2014 Crédits : ERIC FEFERBERG / AFP - AFP

Lecteur, écrivain, dessinateur, Frederic Pajak déploie son imaginaire depuis 2012 dans un livre sans fin, "Le Manifeste incertain " : au rythme d'un volume par an, cette entreprise littéraire s'achève cette année avec la parution de son 9e volume "Avec Pessoa". Si chaque volume est consacré à la biographie d'une figure que l'Histoire a longtemps malmené, ils tissent entre eux une toile plus vaste, l'incertitude comme fil rouge. 

L'incertitude est surtout une réponse aux idéologies dominantes (...) Au départ je voulais faire un livre sans fin. J’avais proposé ce projet à mon éditrice, elle avait accepté, et au deuxième ou troisième volume, je me suis décidé à arrêter à 65 ans : 9 volumes. Le simple fait d’avoir en tête ce nombre de volumes m’a permis de me concentrer, de créer un début et une fin. Même si la fin semble inachevée, c’est pour moi un ensemble, le Manifeste c’est un seul livre. (Frederic Pajak)  

L'incertitude c'est aussi la liberté de la forme que Frederic Pajak : le récit et le dessin cohabitent, résonnent, sans règle ni hiérarchie. Cette liberté de la plume est aussi celle de la structure, le noyau biographique se fragmente, s'interrompt, laisse entendre d'autres voix, récits intimes et autobiographiques qui lui donnent une profondeur nouvelle.

Je dessinais et j'écrivais très jeune, mais jusqu'à 45 ans je n'ai pas trouvé de forme. La bande dessinée n'était pas pour moi. Puis j'ai compris que le texte et le dessin étaient des ennemis, et qu'il fallait continuer à maintenir cette hostilité entre eux. Ce que j'ai cherché c'est la liberté de casser les récits, les reprendre plus loin, de les fragmenter, de digresser (Frederic Pajak)

Consacré à la vie et l'oeuvre du poète Fernando Pessoa, ce dernier volume se frotte à l'imaginaire Lisboète de l'auteur du "Livre de l'intranquillité" sous la plume de Bernardo Soares, l'un des 80 hétéronymes de Pessoa. 

Pessoa avait 80 hétéronymes, personnalités qu’il avait construites. Ces autres lui-même faisaient au fond écho à ce que je racontais de ma propre vie. Quand je raconte mon enfance, mon adolescence, je réalise que je suis moi-même quelqu’un d’autre, que je ne me reconnais pas nécessairement dans ces impressions que j’ai eu plus jeune. (Frederik Pajak)

Publié aux Editions Noir sur Blanc, ce dernier volume concourt au prix Renaudot Essai 2020. 

Extraits sonores:

  • Fado de Pessoa, Ana Moura 
  • Poésie sur Parole, extrait du Livre de l'intranquillité (lecture par Marc Henri Boisse, France Culture, 30.11.1999) 
  • Patrick Quillier (Une vie, une oeuvre, 1.9.2018) 
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......