LE DIRECT
Hugues aufray et philippe Garrel

Parler de soi, l'art de l'autoportrait

1h13
À retrouver dans l'émission

Philippe Garrel a filmé mai 68 pendant que Hugues Aufray adaptait les titres de Bob Dylan en France. Depuis, chacun a fait oeuvre, avec toujours, au centre de leur entreprise artistique, le projet de se raconter. Aujourd'hui deux variations autour du thème de l'autoportrait !

Hugues aufray et philippe Garrel
Hugues aufray et philippe Garrel

Philippe Garrel, se raconter par le détour du romanesque : 

Affiche du film Le sel des larmes
Affiche du film Le sel des larmes

Le sel des larmes, en salles demain, est l’histoire d’un jeune provincial, Luc qui monte à Paris pour passer le concours d’entrée à l’école Boulle.  C'est la fresque d'une vie amoureuse qui prend vie en même temps qu'elle se lézarde. Il est aussi le portrait de l'amour d'un fils pour son père. Autoportrait en creux du cinéaste ? peut-être...
Discutons avec lui du choix du noir et blanc, de filiation et de Jean-luc Godard qu'il considère comme son maître . 

Ce qui m'intéresse le plus, peut-être parce que je suis le fils d'un comédien, c'est l'histoire de la justesse ou de l'authenticité du rapport des acteurs entre eux. Je travaille beaucoup avec eux en amont et puis je tourne ensuite en une seule prise, dans l'ordre du film, séquence par séquence, et je le monte dans la foulée. Je sais toujours où j'en suis comme ça, et je peux faire des ajustements. 

Hugues Aufray, se chanter grâce au folklore américain : 

Album Autoportrait - Hugues Aufray
Album Autoportrait - Hugues Aufray Crédits : Hugues Aufray

Le nouvel album d’Hugues Aufray, disponible à partir de vendredi, s’appelle Autoportrait.  La couverture du disque est le visage quasi-christique de l’artiste, peint par lui-même, sur deux planches de bois de récupération en 1999. Les douze chansons que renferme le CD, retiennent les traits saillants qu’on prête en général à l’éternel Troubadour.  Avec lui, nous abordons sa rencontre avec Bob Dylan, son goût pour le folklore américain et son besoin de liberté. 

Dan Tucker est une auto-caricature. J'ai voulu rire de moi et réveiller les morts. J'ai trouvé cette chanson américaine chantée par les folkloristes. J'avais envie d'inviter à la danse et à la fête. Je reviens tout de même  après 9 ans d'absence.

Je voulais mettre des reprises sur cet album pour évidemment montrer que je ne me suis pas mis au folklore américain comme ça, cela remonte déjà à trente ou quarante ans.

Sons diffusés :  
Extraits du film Le sel des larmes de Philippe Garrel.  
Jean-Luc Godard, France Culture, 1998.  
My Own version of you, Bob Dylan.  
Dan Tucker, Hugues Aufray,    
The Times They Are A Changin', en live, Hugues Aufray et Bob Dylan au parc des Sceaux, 1984.
Paie-moi, hugues Aufray, album "Autoportrait", 2020.

Chroniques

13H50
7 min

Un voyage : la Seine et nos amours

Rediffusion
Kilomètre 250 : naissance du commissaire Maigret (Samois)
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......