LE DIRECT
Catherine Meurisse

La Liberté guidant Catherine Meurisse

27 min
À retrouver dans l'émission

Qui se cache derrière l'artiste iconique? Catherine Meurisse, autrice de bande dessinée, caricature une fois de plus, avec respect et admiration, Alexandre Dumas et le peintre de "La liberté guidant le peuple" dans son dernier ouvrage, "Delacroix" (Dargaud, novembre 2019).

Catherine Meurisse
Catherine Meurisse Crédits : Joël Saget - AFP

Après La légerté et Les grands espaces, Catherine Meurisse publie ce 22 novembre Delacroix. Dans cet album, dont les premières ébauches datent de 2004, elle retranscrit une causerie tenue par Alexandre Dumas le 10 décembre 1864 dans une salle d’exposition de la Société nationale des beaux-arts, un an après la mort de son ami, Eugène Delacroix.

Ce qui est notable, c’est que ses talents de caricaturiste, qu’elle emploie pour faire émerger les traits saillants de la personnalité des artistes, ne sont pas utilisés pour être tournés en ridicule. L’aspect ludique et espiègle ne réside pas dans l’ironie tant on sent, par le soin apporté par exemple à l’adaptation des toiles de Delacroix, le respect et l’admiration qu’elle a pour les artistes. 

Ça fait quand même un certain temps que je peins les artistes que j’aime, je les fais descendre de leur piédestal en leur déclarant ma flamme, j’en fais une famille, je les fais rentrer dans nos vies et leur retire leur poids institutionnel car ils sont dans nos vies au quotidien. C’est pour cela que ça me faisait rire, de mettre mon nom à côté de celui de Dumas, ça participe de la même démarche.                       
(Catherine Meurisse)

Delacroix en a bavé, aujourd’hui il nous est familier, il est exposé au Louvre. Et Dumas raconte Delacroix, la peinture, l’époque, comme si il racontait Les trois mousquetaires, avec son ton bonhomme et sympathique.                       
(Catherine Meurisse)

Cette période permet à l’auteure de proposer une galerie de portraits du monde artistique de l’époque. Bien qu’il soit inscrit dans une époque, Dumas qualifie Delacroix comme un génie intemporel qu’on ne saurait réduire à une école ou à une esthétique définie.

L’un des thèmes importants du texte de Dumas réside dans l’incompréhension de la critique de l’œuvre géniale de Delacroix et dans l’injustice que les génies subissent de leur vivant, bien que la postérité les réhabilite souvent. La dernière partie du texte est d’ailleurs un cri d’étonnement sur la mort de Delacroix et la solitude dans laquelle il a été laissé. La spécificité de Delacroix parmi les grands maîtres, d’après Dumas, est de ne laisser personne indifférent. Il a ses fanatiques comme ses détracteurs, lesquels sont décrits comme particulièrement violents.

Delacroix est, je crois, le peintre qui a le plus écrit entre son journal, ses lettres et ses textes. Ce sont deux ogres généreux, même si, physiquement, Dumas l’est plus : son ton amène vers une forme de rondeur. Le côté fougueux de Delacroix est plus sec, plus pointu.                      
(Catherine Meurisse)

Un long passage de la causerie de Dumas et de la production iconographique de Catherine Meurisse est dédié à La Liberté guidant le peuple, certainement l’œuvre la plus iconique de Delacroix. Dumas revient sur l’image politique que ce tableau a donné du peintre et la relativise avec bienveillance.

La liberté guidant le peuple a été plus militante que Delacroix et j’aime assez cette idée de l’œuvre qui dépasse l’artiste plutôt que celle d’une œuvre intentionnellement contestataire.                       
(Catherine Meurisse)

Pendant dix ans à Charlie, j’ai dessiné plus vite que mon ombre, dans l’urgence. Après les attentats, j’ai arrêté le dessin de presse et,maintenant, comme auteure de B.D, j’ai le temps d’observer différemment les choses, j’ai un trait plus arrondi, je m’autorise la peinture et une certaine poésie.                      
(Catherine Meurisse) 

Extraits sonores:

  • Un visiteur du Louvre donne ses impressions sur "La liberté guidant le peuple", Les Pieds sur terre, 25/10/2010
  • Dominique de Font-Réaulx évoque Delacroix dans Les Nuits de France Culture, 01/07/2018
  • ZIK J.S Ondara, "American Dream"(American Dream (SST Studio Session), 2018)
Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......