LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Laetitia Dosch et Sergei Polunin dans Passion Simple de Daniel Arbid, qui sortira le 11 août au cinéma.

La Passion selon Laetitia Dosch

42 min
À retrouver dans l'émission

Elle prend les traits de l'attente et de la passion amoureuse dans le film de Danielle Arbid "Passion simple", adapté du roman d'Annie Ernaux, qui sort demain dans les salles. Laetitia Dosch est l'invitée de La Grande Table.

Laetitia Dosch et Sergei Polunin dans Passion Simple de Daniel Arbid, qui sortira le 11 août au cinéma.
Laetitia Dosch et Sergei Polunin dans Passion Simple de Daniel Arbid, qui sortira le 11 août au cinéma. Crédits : Magali Bragard

Laetitia Dosch est une comédienne de théâtre et de cinéma. Elle met en scène sa propre pièce de théâtre, Hate, dans laquelle elle est seule en scène avec un cheval. Au cinéma, elle se fait connaître dans La Bataille de Solférino, le premier long-métrage de Justine Triet, dans lequel elle incarne une journaliste d'I-Télé. Sa carrière prend de l'ampleur avec Jeune femme, de Léonor Serraille, couronné de la Caméra d'Or en 2017 au festival de Cannes. Elle campe le rôle titre du dernier long-métrage de Danielle Arbid, Passion simple, adapté du roman éponyme d'Annie Ernaux dans lequel l'autrice narre la relation amoureuse qu'elle entretient avec un homme d'affaire marié originaire de Russie. 

Passion simple n'est pas seulement une histoire d'amour. Ce livre devenu un film est jalonné de scènes d'amour, parfois passionnel, parfois tendre, mais ce dont il est réellement question, c'est de l'attente de la narratrice. Le temps se découpe d'une autre manière, n'est plus consacré qu'à l'autre, l'esprit est toujours ailleurs.

J'ai l'impression que lorsque cet homme n'est pas là, elle fait l'expérience de son corps dans son absence, se redécouvre. (Laetitia Dosch)

J'aime les gens passionnés, ceux qui sont habités par des choses qui les poussent. Être passionné, c'est une chance. (Laetitia Dosch)

Pour ce rôle, Laetitia Dosch a complètement renouvelé sa palette de jeu. Elle qui a souvent incarné des jeunes femmes fantasques et marginales, elle est cette fois-ci douce, lunaire, en proie à un désir qui ne cesse de grandir.

J'ai joué des choses que je n'aurais jamais joué en temps normal. Ce qui est beau, c'est qu'il n'y a pas de place pour cet amour dans la vie et pourtant, quelque chose les lie. C'est de l'ordre du mystérieux, de l'âme peut-être. (Laetitia Dosch)

Voir des femmes différentes qui assument leur vérité, comme Annie Ernaux, c'est très fort pour moi. Les femmes ont quarante mille couleurs différentes et au cinéma, je trouve qu'on ne les aide pas à les mélanger. (Laetitia Dosch)

Bibliographie

Laetitia Dosch et Sergei Polunin dans Passion simple de Danielle Arbid

Passion simpleDanielle ArbidLes films Pélléas, 2021

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......