LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
LE ROUGE ET LE NOIR_Pierre Lacotte_Dorothée Gilbert Hugo Marchand

Pierre Lacotte fait danser Le Rouge et le Noir

28 min
À retrouver dans l'émission

Le chorégraphe Pierre Lacotte, célèbre pour avoir remonté les grands ballets romantiques, crée sur la scène de l'Opéra national de Paris "Le Rouge et le Noir", un ballet en trois actes inspiré du flamboyant roman de Stendhal.

LE ROUGE ET LE NOIR_Pierre Lacotte_Dorothée Gilbert Hugo Marchand
LE ROUGE ET LE NOIR_Pierre Lacotte_Dorothée Gilbert Hugo Marchand Crédits : Svetlana Loboff OnP

Pierre Lacotte, qui a derrière lui une réputation non seulement de restaurateur (La Sylphide, Coppélia et Paquita) mais encore de créateur produit à l'international (La Nuit est une sorcière, 24 heures dans la vie d’une femme, Les Trois Mousquetaires) nous parlera aujourd'hui du Rouge et le Noir : un ballet consacré aux tribulations de Julien Sorel créé cet automne pour l'Opéra de Paris

Pierre Lacotte_Hugo Marchand (Julien Sorel)
Pierre Lacotte_Hugo Marchand (Julien Sorel) Crédits : (c) Svetlana Loboff OnP

C'est suite à une lecture d'adolescence que Pierre Lacotte décide d'adapter le coup de cœur de ses quinze ans, Le Rouge et le Noir de Stendhal. Un pari risqué ?

C'était un gros risque à prendre, bien entendu, mais vous savez, je suis un passionné, et je deviens aveuglé par cette passion : c'est-à-dire que je fonce, et quand tout à coup je suis attiré par une chose, j'essaye de faire le maximum pour atteindre le but recherché.  (Pierre Lacotte)

Ce qui plaît d'abord au chorégraphe, c'est le caractère ambitieux et tourmenté de Julien Sorel : 

Il veut sortir de sa classe [...], il aime sidérer les autres. C'est vraiment un héros romantique, dans toute sa splendeur, mais qui va - comme tous les héros de cette période - aller trop loin, et se détruire tout seul. (Pierre Lacotte)

Ce chorégraphe entré à dix ans à l'école de danse de l'Opéra de Paris, et qui à quatre-vingt-neuf ans compte maintenant plus de soixante-dix années de danse derrière lui continue de parler avec passion de ce beau métier de danseur où le travail et la persévérance font loi : 

Un danseur, même s'il a fait un succès la veille, quand il arrive le lendemain en classe, il est un petit garçon que l'on corrige. Il va travailler toute sa vie. (Pierre Lacotte)

Dans la bouche de Pierre Lacotte, cette déclaration a tout d'une promesse et rien d'une punition...

Extraits sonores

Bibliographie

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......