LE DIRECT
L'écrivaine Chantal Thomas à Candé (France) en 2005
Épisode 2 :

Chantal Thomas, chaque jour est un voyage

29 min
À retrouver dans l'émission

L'écrivaine et chercheuse Chantal Thomas revient sur ses chroniques publiées dans son dernier livre, "Café Vivre, chroniques en passant", aux éditions du Seuil (mai 2020). Une ode à la vie, à la poésie quotidienne, à l'inattendu et au voyage.

L'écrivaine Chantal Thomas à Candé (France) en 2005
L'écrivaine Chantal Thomas à Candé (France) en 2005 Crédits : Franck CRUSIAUX / Getty - Getty

Chantal Thomas est directrice de recherche au CNRS, spécialiste du XVIIIe siècle, essayiste, auteure de pièces de théâtre. Elle est notamment spécialiste du Marquis de Sade et de Giacomo Casanova. Son premier roman, Les Adieux à la reine, remporte le prix Femina en 2002 et  sera adapté au cinéma par Benoît Jacquot en 2012. Elle a reçu en 2014 le Grand Prix de la Société des gens de lettres pour l'ensemble de son oeuvre. 

Café vivre, chroniques en passant (2020) s'inscrit dans la lignée de ses derniers ouvrages qui portent en eux une veine autobiographique marquée, comme Café de la mémoire (Seuil, 2008), Souvenirs de la marée basse (Seuil, 2017) et East Village Blues (Seuil, 2019). 

Dans Café vivre, elle publie les chroniques mensuelles qu'elle a tenue de 2014 à 2018 pour le journal Sud-Ouest. On suit ainsi Chantal Thomas, à travers ces fragments de pensée et d'instants, dans différents lieux et espaces physiques ou mentaux : une exposition du peintre japonais Hokusai au Grand Palais, les chutes d’Iguazu en Argentine, un passage par Voltaire en Prusse, Descartes en Suède et Diderot en Russie, l’église Notre-Dame d’Arcachon, Hemingway, la parade de la Saint Patrick à New York, Zürich, Versailles et Louis XIV, des moines, des mendiants, des huîtres mangées dans un restaurant à New York, le Centre Pompidou, Casanova encore, des trains, des avions, le jardin du Luxembourg, quelques lignes à Venise...

J'ai toujours lié le mouvement à une certaine euphorie, et écrire me procure cette euphorie. (...) Ce que j'aime dans le voyage, c'est ce mélange apporté par le fait d'aller chercher des lieux, des repères où l'on se sent bien, et l'étrangeté, l'exotisme. C'est le jeu entre les deux. Le voyage survolte notre attention et une sensibilité aux événements et aux petits évènements. Et, en écrivant ces chroniques, je voulais noter ce qui allait disparaître, ce qui était juste dans l'instant.   
(Chantal Thomas)

A travers la cinquantaine de chroniques que compte l'ouvrage, Chantal Thomas embarque le lecteur dans un voyage où le temps est suspendu à la beauté de l’instant et de l'imprévu, à la poésie de la vie et de l'inconnu, à la richesse de l’histoire et à la profondeur de l’intime. 

Vivre sans insouciance, c'est s'empêcher de vivre.  
(Chantal Thomas)

L'attention particulière que l'on a au monde quand on voyage est un modèle.   
(Chantal Thomas)

Ce recueil est une ode à la littérature, aux flâneries, aux ballades et voyages, qu'ils soient à l'autre bout du monde ou dans les rues de notre ville. Difficile, dès lors, de ne pas voir aussi dans ces fragments du passé ce que le présent nous refuse et nous interdit. Alors que les cafés et restaurants viennent de rouvrir aujourd'hui (2 juin 2020) elle rappelle ainsi l'importance de ces lieux et de ces moments : 

Le café est un élément vital, pour beaucoup de personnes, dans l'équilibre de leur vie, que ce soit le matin pour se lancer, ou bien pendant une pause, pour retrouver des copains, ou le soir, à l'ouverture de la nuit. Je crois que le café fait partie d'une sorte de musique de vivre.  
(Chantal Thomas)

Cette mosaïque éparse construit en creux la géographie de l’intime de l’écrivaine et nous rappelle que ces instants constituent "l’ossature de l’existence", pour reprendre les mots du romancier Nicolas Bouvier, en exergue dans le livre.

Extraits sonores: 

  • "Living in a ghost town" (2019) des Rolling Stone
  • Extrait d'une interview de l'écrivain Nicolas Bouvier dans l'émission "A livre ouvert" (RTS, 23 novembre 1963)
Intervenants
  • Essayiste, romancière, directrice de recherches au CNRS

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......