LE DIRECT
Marlon Brando dans "Les Révoltés du Bounty"

Marlon Brando, l'île et le cinéma

1h13
À retrouver dans l'émission

A l'occasion de de la ressortie en salles du film "Les Révoltés de l’an 2000" de Narciso Ibáñez Serrador, c’est de l'île dont nous allons parler aujourd’hui, avec nos invités l’écrivain Bruno Léandri, la professeure de cinéma Marie-Camille Bouchindomme, et de la critique Laurence Reymond.

Marlon Brando dans "Les Révoltés du Bounty"
Marlon Brando dans "Les Révoltés du Bounty" Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer/Getty Images - Getty

Dans le premier numéro de la toute nouvelle collection “Insulaires”, des éditions du Trésor, Bruno Léandri fait le portrait de la relation passionnelle tragique, qui unit Brando à une femme et à son île. Une histoire qui commence avec Les révoltés du Bounty, tourné en 1960, ponctuées par les caprices et les excès de la star hollywoodienne, dont l’île et la romance deviennent le support. L'occasion de revisiter avec nos invités le fantasme insulaire, fantasmes pétris de littérature et de cinéma.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Je trouvais intéressant cette juxtaposition, a priori insolite, d'une île et d'un homme, et les histoires des îles m'intéresse beaucoup, aussi bien au niveau politique, qu'au niveau géographique. Je savais qu'il y avait cette île à Tahiti, que Marlon Brando avait achetée, alors dans un deuxième temps, je me suis dit que ça pouvait être intéressant de mieux connaître  cet acteur légendaire dans cette relation avec cette île. J'ai creusé le sujet et je me suis aperçu que c'était un vrai trésor des Caraïbes. Bruno Léandri

Quand Brando a commencé ce film, il était au top de sa réputation d'acteur génial, et également au top de ses capacités tyranniques. Sur le film, c'est devenu un personnage épouvantable de caprices et de brimades : il y avait une ambiance d'épouvante sur ce film-là. Bruno Léandri

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Très souvent, au cinéma et dans la littérature, l'île va permettre à toute une série de codes, de normes, d'être effacés. L'île est souvent le lieu des tabous brisés. Il y a aussi un motif des enfants maléfiques que l'on trouve sur l'île des Révoltés de l'an 2000. En fait, l'île est un lieu propice au fantastique, à l'horreur, mais aussi un lieu propice au merveilleux. Marie-Camille Bouchindomme

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ce film a tendance à nous dire que finalement le fantasme, quand il se réalise, est à la fois un échec total, mais également, cela laisse des portes ouvertes et permet d'autres choses: c'est une ode aux fantasmes.  Laurence Reymond

Extraits

Les révoltés du Bounty, film de Lewis Milestone, 1962

Les révoltés de l’An 2000, film de Narciso Ibanez Serrador, 1977

Les naufragés de l’île de la tortue, film deJacques Rozier, 1976

Archive

Ingrid Bergman, interview de de Simone Dubreuilh, RTF, 1950 

Chroniques

13H35
15 min

Fiction / Imagine 2020

"Le vivant avant tout" de Amine Adjina
13H50
9 min

Un voyage : la Seine et nos amours

Rediffusion
Une messe pour Lautréamont (Paris)

Bibliographie

L'ile de Marlon Brando de Bruno Fuglini

L'île de Marlon BrandoBruno LéandriEditions du trésor, 2020

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......