LE DIRECT
EXPOSURE - Sidi Larbi Cherkaoui, ballet de l'Opéra national de Paris

Sidi Larbi Cherkaoui, créer, danser, malgré tout

26 min
À retrouver dans l'émission

Comment réussir à créer aujourd'hui ? Sidi Larbi Cherkaoui, danseur et chorégraphe que rien n'arrête, vient nous parler de sa création "Exposure" pour le programme de chorégraphies contemporaines de l'Opéra Garnier, "Créer aujourd'hui", diffusé vendredi 29 janvier sur France 5.

EXPOSURE - Sidi Larbi Cherkaoui, ballet de l'Opéra national de Paris
EXPOSURE - Sidi Larbi Cherkaoui, ballet de l'Opéra national de Paris Crédits : Julien Benhamou / ONP

Aux côtés de Damien Jalet, Mehdi Kerkouche et Tess Voelker, Sidi Larbi Cherkaoui montre comment les chorégraphes contemporains jouent sur tous les tableaux dans Créer aujourd'hui (2020). Ce programme pensé par Aurélie Dupont, directrice de la danse de l'Opéra de Paris, permet de revenir sur les mutations qu'impose la pandémie à la création artistique. 

Même avec les masques il y avait un énorme plaisir à partager des propositions de mouvement, des formes, d’être debout, de créer un corps qui ondule et qui rebondit. (Sidi Larbi Cherkaoui)

Malgré les annulations à répétition, les processus de captation permettent au public d'avoir accès à ce qu'il se passe sur le proscenium du Palais Garnier. Un dialogue prend place entre les chorégraphes pour situer leur propre vision des temps que nous vivons. Sidi Larbi Cherkaoui, lui, fait émerger une réflexion sur l'ambivalence entre l'exposition de soi et le fait d'être exposé. 

Dans "Exposure", les neufs danseurs ne sont pas seuls sur scène. Ce ballet, pensé aussi comme un concert, intègre l'artiste Woodkid qui chante des morceaux de son dernier album S16 (2020) - album dont il était venu parler à La Grande table en 2020. Une collaboration qui n'en est pas à ses débuts, puisque c'est Sidi Larbi Cherkaoui qui a pensé la chorégraphie pour le clip I will fall for you (2017)

Quand on a commencé à répéter, ce qu’on avait le droit de faire était très limité. Ça nous a confrontés à la question de savoir à quel sens on peut se rattacher; c'est pourquoi je me suis concentré sur le regard. (Sidi Larbi Cherkaoui)

Comme à son habitude, Sidi Larbi Cherkaoui crée des ponts entre les arts. Des citations de la photographe Nan Goldin projetées au fond de la scène ancrent le spectateur dans des questionnements autour de la photographie et de l'exposition de soi. 

Nan Goldin m’inspire car son art est un art de survie, ce à quoi je m’identifie. J’ai le même besoin de créer de l’art pour survivre à ce qui nous arrive dans la vie. (Sidi Larbi Cherkaoui)

Pour aller plus loin : 

Extraits sonores : 

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......