LE DIRECT
Tiago Rodrigues lors de sa nomination en tant que nouveau directeur du festival d'Avignon, le 5 juillet 2021

Tiago Rodrigues, jouer avec Tchekhov

42 min
À retrouver dans l'émission

Récemment nommé pour succéder à Olivier Py à la tête du festival d'Avignon, le dramaturge et metteur en scène vient nous présenter La Cerisaie, son nouveau spectacle adapté d'une pièce de Tchekhov, présenté dans la Cour d'honneur du Palais des Papes à Avignon.

Tiago Rodrigues lors de sa nomination en tant que nouveau directeur du festival d'Avignon, le 5 juillet 2021
Tiago Rodrigues lors de sa nomination en tant que nouveau directeur du festival d'Avignon, le 5 juillet 2021 Crédits : Nicolas TUCAT - AFP

Tiago Rodrigues est un dramaturge et metteur en scène portugais. Il s'est fait connaître pour ses spectacles By Heart et sa mise en scène de la pièce de Shakespeare, Antoine et Cléopâtre. Il a également dirigé le théâtre national Donia Maria de Lisbonne. Cette année, il met en scène la pièce de Tchekhov La Cerisaie, interprétée notamment par Isabelle Huppert, dans la Cour d'honneur du palais des papes à Avignon. Il vient également d'être nommé pour succéder à Olivier Py en tant que directeur du festival d'Avignon et sera le premier artiste étranger à occuper ce poste.

Quand on lui demande ce que ça fait de rejouer Tchekhov, un dramaturge qu'il avait déjà mis en scène à ses débuts, Tiago Rodrigues ne cache pas son enthousiasme. 

Pendants les répétitions, je repensais à cette première expérience où j'ai eu la chance de mettre en scène Tchekhov. J'ai pu ressentir à nouveau le contact avec la poésie de Tchekhov, sa manière de narrer, sa tendresse, son acidité, ce regard clinique mais sans moralisme qui nous traverse quand on est en contact avec son texte et la grande humanité qui s'en dégage. (Tiago Rodrigues)

Parler de Tiago Rodrigues, c'est évidemment parler de sa toute récente nomination en tant que futur directeur du festival d'Avignon. Un poste qu'il occupera dans deux ans, après Olivier Py. Une répétition qui l'honore et le ramène à sa première expérience en tant que metteur en scène dans le même festival, en 2015

J'étais venu à Avignon pour la première fois en 2015, en tant qu'artiste, spectateur, admirateur, curieux aussi. La pièce que j'avais montée, Antoine et Cléopâtre avait été invitée au théâtre à Avignon. C'était très excitant pour moi aussi de témoigner de ce moment d'organisation, la préparation de la pièce et l'arrivée du public. Ce moment m'avait bouleversé. (Tiago Rodrigues)

Il sera le premier artiste étranger à la tête du festival d'Avignon. Une nomination que l'on peut interpréter comme un choix politique, qui traduit une vision du monde, mais que lui perçoit davantage comme un choix artistique, et traduit une vision universelle de l'art. 

Avignon est, je pense, un lieu où les frontières administratives, politiques et géopolitiques sont moins fortes que l'idée d'une espèce humaine mettrait l'art au centre de son existence. De ce point de vue, il est possible et même cohérent qu'un étranger prenne la direction du festival. Cette décision traduit aussi l'esprit innovant, inventif du festival d'Avignon et la vision que porte le festival, tournée vers le monde entier. (Tiago Rodrigues)

  • Extrait de la pièce By Heart de Tiago Rodrigues
  • Extrait de La Cerisaie de Tchekhov, mise en scène par Tiago Rodrigues
  • Extrait musical: Red room de Hiatus Kaiyote

Bibliographie

La Cerisaie, d'Anton Tchekhov, paru chez Actes Sud, 2002

La CerisaieAnton TchekhovActes Sud, collection Babel, 2002

Antoine et Cléopâtre

Antoine et CléopâtreTiago RodriguesLes Solitaires intempestifs, 2016

Intervenants
  • dramaturge et metteur en scène, directeur du Théâtre National de Lisbonne
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......