LE DIRECT
Image du film Une mère incroyable de Franco Lolli

Vitalité du cinéma colombien avec Franco Lolli

27 min
À retrouver dans l'émission

Alors que le cinéma colombien explose ces dernières années, émerge une jeune génération de cinéastes prête à se raconter et à raconter un pays qui ne se connaît pas encore très bien, loin des clichés. Pour en parler, le réalisateur Franco Lolli, notre invité aujourd'hui.

Image du film Une mère incroyable de Franco Lolli
Image du film Une mère incroyable de Franco Lolli Crédits : Une mère incroyable, Franco Lolli / AD VITAM

Le réalisateur Franco Lolli, notre invité aujourd'hui, nous parle de la vitalité du cinéma colombien. Son dernier film, Une mère incroyable (en salles le 19/02), était présenté en ouverture de la Semaine de la critique à Cannes en 2019.

Un film sur les mères, les femmes et la société colombienne, qui met en scène Silvia, mère célibataire et avocate vivant à Bogotá. En plus d’être mise en cause dans un scandale de corruption, elle doit s’occuper de sa mère, Leticia, gravement malade. En dépit de cette mort à venir, inéluctable, Silvia se lance dans une histoire d'amour, la première depuis des années.

Il s'agissait de montrer comment une maladie, un événement déclencheur, peut nous faire comprendre des choses sur notre propre vie. C’est un portrait et un éveil.              
(Franco Lolli)

Né en Colombie en 1983, Franco Lolli y obtient son baccalauréat, puis poursuit des études de réalisation cinématographique en France, notamment à la Femis, à Paris, dont il sort diplômé en 2007, grandement influencé par l’œuvre de Maurice Pialat – à noter que Sylvie Pialat, femme du réalisateur, a coproduit Une mère incroyable.

En 2014, son premier long métrage, Gente de Bien, est présenté en ouverture de la Semaine de la critique où il bénéficie d’un très bon bouche à oreille. Ce film dont le scénario a été écrit à la résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes se centre sur la solitude de l’enfance, mêlant interrogations chrétiennes et sociales.

C’est nous-mêmes qui avons fait des films sur le trafic de drogues, qui vendons des images de Pablo Escobar ayant contribué aux clichés. […] Il faut comprendre qu’en Colombie, on peut vivre comme ailleurs, mais de façon extrêmement "colombienne".          
(Franco Lolli)

Franco Lolli explique son goût pour le cinéma par le fait que sa mère, avocate, rêvait d’être actrice, ce que, d’une certaine façon, elle devient dans Une mère incroyable. Le réalisateur nous livre ainsi un film très personnel, ayant lui-même vécu avec une mère célibataire et atteinte d’un cancer, comme l’enfant du film. C’est ainsi sa mère, Leticia Sanin, qui joue le rôle de la mère malade. En outre, le personnage de Silvia est interprété par Carolina Sanín, une écrivaine et féministe connue en Colombie, cousine de Franco Lolli. 

Ça m’intéressait de raconter l’histoire d’une femme, parce que j’ai été élevé par une femme. Mon film précédent était centré sur les hommes […]  A ce moment-là, ma mère est atteinte d’un cancer. Je dois l’accompagner dans ses traitements, j’ai peur qu’elle meurt, mais ça me donne aussi une énergie incroyable. La possibilité de sa mort me donne une envie de vivre.              
(Franco Lolli)

Une mère incroyable est l’occasion de revenir sur la vitalité du cinéma colombien, avec la sortie, notamment, du film Monos d’Alejandro Lande,  en salles le 4 mars. Un partenariat France Culture qui a fait sensation à la Berlinale 2019 et au festival de Sundance. Le réalisateur de Porfirio y livre une expérience de la guérilla proche de l’hypnose. Entre Sa majesté des mouches et Apocalypse Now, un des grands films de ce début d’année.

On a une chance en Colombie : être dans un pays qui n’a pas été filmé. On a des rues riches en histoire, mais qui n’ont pas été filmées. Quand on y pose une caméra, c’est la première fois. Alors qu’il est difficile de poser une caméra à Paris sans que quelqu’un ne l’ait déjà fait.        
(Franco Lolli)

Enfin, la 8e édition de Panorama du cinéma colombien aura lieu cet automne. 

Extraits sonores : 

  • Bande-annonce du film Une mère incroyable (Franco Lolli, 2020)
  • Maurice Pialat sur la question de la "présence" au cinéma et du jeu d’acteur (Archive INA, France Culture,1999)
  • Ciro Guerra (France Culture, "Plan Large", 30/09/2017)

Bibliographie

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......