LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"L'extraordinaire Voyage de Marona", Cinema Public Films

Voyage au cœur de l’animation avec Anca Damian

27 min
À retrouver dans l'émission

Montrer le monde à hauteur de chien : c'est le défi qu'a relevé la réalisatrice Anca Damian dans son film "L'extraordinaire voyage de Marona" en salles le 8 janvier 2020.

"L'extraordinaire Voyage de Marona", Cinema Public Films
"L'extraordinaire Voyage de Marona", Cinema Public Films Crédits : Anca Damian

Sur les traces de Marona, une jeune chienne à la truffe en coeur... Avec nous elle rembobine le fil de sa vie, d'une quête du bonheur qui pour les humains prend une forme inverse à celle qu'elle a pour les hommes. L'Extraordinaire voyage de Marona faisait partie de la sélection du Festival d'Annecy en 2019, film d'animation initiative pour lequel Anca Damian, réalisatrice, a collaboré, entre autres, avec le dessinateur de bandes dessinées Brecht Evens. Elle parle avec nous de son rêve d'enfant : être peintre - qui se retrouve dans l'univers visuel de son cinéma

Rappelant combien l'animation est "le langage de la liberté", Anca Daman dit avoir dans son dernier film cherché à faire vibrer le paradoxe de la vie, en quête des émotions et des valeurs et des émotions les plus profondes. Elle évoque les parallèles - étonnants) avec son Voyage de Monsieur Crulic, de 2011.

De nos jours, on a peur d'être ému, on a peur de ressentir. On n'a pas peur de la violence ! [...] L'émotion réside dans le présent, dans les petites choses, et donner ce regard sur l'humain par rapport à la vie d'une chienne, c'était comme si je cachais sous la forme d'un conte un message philosophique.              
(Anca Damian)

L'enjeu de ce film d'animation est aussi de nous montrer le monde à hauteur de chien, faisant jouer une sensorialité inattendue. La réalisatrice décrit d'autre part son grand plaisir à créer en compagnie d'autres artistes, desquels elle dit "on n'a pas marché, on a volé".

L'intérieur des choses, dans un film d'animation , c'est quelque chose qu'on peut rendre visible. Les personnages ont à l'extérieur ce qu'ils ont a l'intérieur.            
(Anca Damian)

La manière dont je travaille l'animation n'est pas du tout une manière industrielle, c'est une manière artisanale. Il y a pas mal d'implications et de constructions pendant la production. [...] C'est l'accident, aussi dans la manière dont on a développé le personnage. Ces dessins n'étaient pas des fiches-personnages : c'étaient des esquisses d'illustrateur, puis on les a développées avec l'animateur pour développer le personnage. Toute cette construction avait beaucoup d'implications humaines.          
(Anca Damian)

L'Espagnol Pablo Pico en a composé la musique, avant que le dessin n'existe. Elle reflète la synergie qu'affectionne particulièrement Anca Damian, qui est selon elle propre au cinéma d'animation.

Extraits sonores : 

  • Bande-annonce et extrait de L'Extraordinaire voyage de Marona (Anca Damian, 2020)
  • Brecht Evens et les accidents du dessin (France Culture, "Par les temps qui courent", 30/08/2018)
  • "Happiness is a small thing" musique de l'Extraordinaire Voyage de Marona composée par Pablo Pico, paroles d'Elena Vladareanu (Sacrebleu Editions / Pablo Pico)

Bibliographie

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......