LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jean Hegland à la Fondation Jan Michalski

Tout sur la mère, avec Jean Hegland

27 min
À retrouver dans l'émission

Dix-sept ans après sa parution aux Etats-Unis, l'écrivaine américaine Jean Hegland livre "Apaiser nos tempêtes" (Phébus, 2021), un puissant récit sur la maternité. Deux femmes, deux destins entrelacés, nous entraînent d'espoirs en déceptions afin de découvrir les secrets du "devenir mère".

Jean Hegland à la Fondation Jan Michalski
Jean Hegland à la Fondation Jan Michalski Crédits : Wiktoria Bosc

Après le succès de son monumental Dans la forêt (Gallmeister, 2017) paru en France plus d'une décennie après sa publication étasunienne, l'écrivaine Jean Hegland est de retour dans le paysage littéraire français avec un récit sensuel et poignant sur deux femmes apprenant à devenir mères, mais apprenant aussi à devenir femmes. 

J'ai choisi d'avoir deux personnages principaux dans ce livre parce que pour moi la maternité est une expérience très universelle et pourtant tellement unique pour chaque femme, pour chaque enfant, pour chaque situation. La question de savoir ce qu'est la maternité dans la manière dont elle nous affecte est différente en fonction de chaque femme. (Jean Hegland)

Le livre revient sur les différentes étapes qui parsèment la vie des mères. Nous y côtoyons la découverte de la grossesse, les sentiments et pensées qui précèdent la venue du premier, puis du deuxième enfant mais aussi l'éducation des enfants et des adolescents. Jean Hegland s'attaque ainsi à des tabous parfois insoupçonnés comme la réalité physique des accouchements.

Nous avons tendance à vouloir parler de la maternité sans vouloir parler de la réalité physique de ces expériences et qui sont aussi bouleversantes et très perturbantes. (Jean Hegland)

Elle s'attaque aussi à des tabous plus évidents, comme celui de l'avortement. 

L'avortement est une autre dimension de la vie des femmes dont on ne parle pas, sauf de manière extrêmement brutale. Ce qui se passe aujourd'hui au Texas est extrêmement perturbant. J'aurais pensé quand ce livre a été publié il y a 15 ans, qu'il appartiendrait aujourd'hui à l'histoire ancienne. (Jean Hegland)

Apaiser nos tempêtes est aussi un roman sur les choix et les conséquences, bonnes ou mauvaises, qu'ils peuvent avoir sur nos vies. 

Anna ne regrette pas d'avoir avorté, mais d'avoir avorter. (...) Elle découvre au fil du temps que ce choix qu'elle a fait lui permet d'en faire d'autres, et cela renforce son engagement dans certains domaines. (Jean Hegland) 

Reportage sur l'exposition de Georgia O'Keeffe 

Le Centre Pompidou présente la première grande rétrospective consacrée à la peintre américaine Georgia O'Keeffe décédée en 1986 au Nouveau-Mexique. L'exposition "Georgia O'Keeffe" permet d'apprécier la liberté folle de cette artiste majeure de l'art nord-américain du XXe siècle dont l'œuvre est difficile à classer tant elle est l'expression de son absolue singularité. 

Rencontre avec le commissaire de l'exposition, Didier Ottinger. 

Exposition Georgia O'Keeffe, au Centre Pompidou, du 8 septembre au 6 décembre 2021

Black Hills with Cedar, 1941-1942
Black Hills with Cedar, 1941-1942 Crédits : Georgia O'Keeffe

Extrait sonore

  • "Le placenta comme un steak cru", Maggie Nelson, Conférence Eat, Drink & Be Literary, National Book Foundation
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......